• "Vends duo de clavecins coquins jouant de la musique de chambre". Benoît Barvin in "Annonces déclassées"


    ***
    "Ah ces Français! Toujours à râler. 
    Est-ce que je me plains, moi?"

    Bernard Arnault
    L'homme dirige le groupe de luxe LVMH, et notamment la maison Dior
    Sa fortune s'élève ainsi à 41 milliards de dollars.


    ***
    La France va mieux qu'elle ne le pense

       (...) Sur Slate, Claire Levenson s'intéressait récemment au contraste entre le pessimisme des jeunes Français et l'optimisme des jeunes Américains, et dressait le même constat: les Français sous-estiment trop souvent leurs capacités:
       «La divergence commence tôt. Des études de 2006 montrent que les Français de dix ans interrogés sous-estimaient leur capacités en lecture par rapport à la réalité. Ils étaient bien moins “nuls” que ce qu’ils pensaient
       A l’inverse, les Américains de 13 ans, selon une étude citée dans le livre de 2009 The Narcissism Epidemic (L'Epidemie de narcissisme) surestiment leurs capacités en mathématiques, et trois lycéens sur quatre se disent “satisfaits d'eux mêmes”.» (...)
    A lire sur:
    http://www.slate.fr/lien/37185/france-optimiste-economist


    ***
    "Allez, les mecs, on va défoncer la tronche
    aux marchands d'armes!"
    Etats-Unis: 
    accès aux armes facile, 
    même pour des terroristes présumés

       (...) Obtenir une arme à feu alors qu'on figure sur la Terror Watch List du gouvernement américain peut paraître compliqué. Commerce parallèle? Vol? Non, il suffit de suivre la procédure légale.
       Comme le montre le guide fédéral de référence pour la régulation des armes à feu (PDF) disponible sur le site de l'ATF (Bureau of Alcool, Tobacco, Firearms and Explosives), être suspecté de terrorisme n'apparaît pas parmi les motifs interdisant aux commerçants de vous vendre un fusil ou une arme de poing: avoir été condamné pour crime oui, radié de l'armée aussi. Figurer sur la liste des terroristes présumés non.

       Pour certains législateurs, comme le sénateur démocrate Franck Lautenberg, ce problème reste une véritable «porte ouverte au terrorisme», qu'il faut refermer. (...)
    A lire sur:

    ***
    "Quand un homme regarde 
    trois matchs de football d'affilée,
    il devrait être déclaré légalement mort.


    [Erma Bombeck]
    ***
    "Bon, j'ai compris, c'est mon nom qui vous dérange.
    Et si je m'appelais Laurent Black, ça irait mieux?"

    Discrimination :
    Laurent Blanc dément, 
    la FFF ouvre une enquête

       (...) Laurent Blanc a assuré vendredi 29 avril ne "pas avoir entendu parler d'un tel projet" après les accusations de "quotas discriminatoires" raciaux portées par le site Mediapart sur la Fédération française de football (FFF), qui, confiante, a ouvert une enquête interne.
       "Toute la lumière sera faite sur cette affaire, j'ai une confiance absolue en mes collaborateurs, a annoncé Fernand Duchaussoy, président de la FFF dans une conférence de presse vendredi au siège de la FFF. Nous allons faire une enquête interne, peut-être avec une direction du ministère de la Jeunesse et des Sports et peut-être avec une personne incontestable du monde du football (Frank Ribéry, peut-être?)".
       "Je suis sûr que cela démontrera que c'est une affaire qui n'est pas à la hauteur de ce qu'on veut nous faire porter, a-t-il souligné. Si on voit qu'il y a des choses à reprocher à ceux qui nous ont accusés, nous prendrons les dispositions nécessaires pour contre-attaquer". "On m'a parlé de réunion secrète, je ne peux pas tout savoir. C'est un sujet que j'ai découvert avec beaucoup de surprise jeudi, je suis tombé des nues, j'ai cru que c'était une plaisanterie de mauvais goût, a encore ajouté M. Duchaussoy. C'est une diatribe terrible qui m'a complètement indigné et meurtri". (...)


    ***
    "Tu vois, ch'te l'avais dit qu'on aurait not' revanche!
    - Ouais! Téléphone à Z... On va fêter ça"


    sport24.com


    ***
    Benoît Barvin
    « "Le Pingre: Pour ouvrir son coeur, il n'utilisait qu'un couteau en plastique usagé ". Benoît Barvin in "Pensées à contre-pied""Au débotté, en fait, le chat botté ne l'était jamais". Benoît Barvin in "Pensées pensées" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :