• "Son chapeau cloche lui donnait l'air... heu, comment dire?". Jacques Damboise in "Heu, comment dire?".

    %%%
    Pensées pour nous-mêmes:

    (LA FLEUR EST AUSSI BELLE
    QUE TES ILLUSIONS)

    %%%


    "Vive le Nucléaire!
    A bas la Nature!
    - OK, OK, mais n'en fais
    pas trop quand même..."


    Un réacteur nucléaire 
    relancé en Corée du Sud
     Lenergeek

       (...) Le risque de pénurie d’électricité hivernal sera finalement moins important que prévu en Corée du Sud. En effet, l’un des trois réacteurs nucléaires arrêtés en novembre 2012 suite à la détection de pièces non conformes, vient d’être relancé. (Youpi!)

       Shim Eun-Jung, le porte-parole de la Commission pour la sûreté et la sécurité nucléaire coréenne, a précisé qu’un autre réacteur devrait pouvoir être relancé très prochainement. (Super!)

       En novembre, une inspection générale des 23 réacteurs sud-coréens avait été ordonnée suite à la détection de pièces n’ayant pas reçues de certifications officielles à la centrale de Yeonggwang.

       Par conséquent, trois des six réacteurs que compte cette centrale du sud-ouest du pays avaient été arrêtés. L’arrêt de ces réacteurs avait fait craindre de fortes pénuries d’électricité, sachant que le réseau électrique sud-coréen est en sous-capacité.

       Le nucléaire représente 35% du mix électrique de la Corée du Sud, qui a planifié la construction de 16 réacteurs supplémentaires d’ici 2030. (Par la France? La Chine?)


    %%%

    "Cheetah, arrête de faire le singe!
    - Ah... Blub, blub... Elle est...
    Blub, blub... Originale, celle-là...
    Blub,blub... Elle commence bien...
    Blub, blub... l'année 2013!"

    (Source: escroto)

    %%%

    "Au secours! 
    Je veux un baiser de princesse!!!
    Viiite!!!"

    G. Helnwein, Le baiser de Judas, 1985

    %%%

    Il était une fois une princesse... 
    amoureuse d’une jeune fille
    Cecilia Jan 
    El País 

       (...) Une petite fille qui a mis la main sur un crayon magique grâce auquel tout ce qu'elle dessine devient réalité, et une princesse que son père veut marier à quelqu'un qui n'est pas son grand amour : telles sont les héroïnes des premiers contes publiés par Nube Ocho, une nouvelle maison d'édition.

       Qu'ont-elles de particulier ? Eh bien, la petite fille a deux papas et la princesse n'est pas amoureuse d'un fringant jeune homme, mais d'une courageuse étrangère.

       "Ce sont les livres que notre génération n'a pas pu lire", explique Luis Amavisca, le fondateur de cette petite maison qui vient de faire paraître "El lapicero mágico" et "La princesa Li", en collaboration avec Egales, un éditeur qui depuis vingt ans publie des ouvrages en rapport avec l'homosexualité. Nube Ocho rejoint ainsi d'autres petites maisons d'édition comme A Fortiori et Topka, qui, depuis une dizaine d'années, s'efforcent de pallier l'absence de références littéraires pour des familles de plus en plus nombreuses à sortir du schéma traditionnel, que ce soit par l'orientation sexuelle des parents ou parce qu'elles vivent le divorce, l'adoption, le handicap ou l'immigration.(...)

       (...) Luis Amavisca, un artiste plasticien qui s'est lancé dans l'édition et l'écriture, tient à préciser que ses ouvrages ne s'adressent pas seulement à la communauté LGBT (lesbienne, gay, bisexuelle et transsexuelle) "mais aussi, et peut-être plus encore, aux hétérosexuels". "Bien des adultes auraient intérêt à les lire pour remettre en question leur propre éducation et mieux se préparer à aborder le sujet avec les nouvelles générations", estime-t-il.

       "Il y a une volonté marquée de faire entrer dans la littérature jeunesse des sujets qui sont déjà une réalité dans la rue et à l'école", souligne Victoria Fernández, directrice de la revue spécialisée Clij, qui rappelle les deux premiers titres du genre publiés en Espagne, "Oliver Button es una nena" (1979, sorte d'ancêtre de Billy Elliot [paru en français sous le titre Olivier Bouton est une poule mouillée]) et 'El príncipe Ceniciento' (1998 [Cendrillon au masculin, paru en français sous le titre Le Prince Gringalet]). (...)



    %%%


    "Où tu m'entraînes? J'ai peur...
    - Mais t'inquiète... Ne suis-je pas
    ta meilleure amie?
    - Heu... Pas vraiment...
    - C'est vrai, pas vraiment..."

    “one day” Mosca cieca


    %%%
    Benoît Barvin
    « "La Belle au Bois Dormant n'était pas très active". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet"."La Bête pensait que la Belle était belle; la Belle pensait que la Bête était bête". Jacques Damboise in "Pensées à contrario". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :