• "Serrant la main de son adversaire, il lui déboîta l'épaule". Jacques Damboise in "Pensées inconvénientes".

    §§§
    Pensées pour nous-mêmes:

    (TON VISAGE EST LE TOI DU MONDE)
    PCC Jacou Damboise

    §§§

    Nouveau court récit au long cours (19)


    LE LIBÉRÉ
    DU
    CLUB MAD


    Peu à peu Rachel, qui est venue pour se ressourcer, retrouve un semblant de calme, s'approche de la béatitude.

    CHAPITRE 5
       « Notre besoin de consolation est impossible à rassasier. » Stig Dagerman


       Après la balade, ils sont allés se baigner au ponton, à l’heure où le stand de voile ferme. Il n’y avait plus que trois personnes. Rachel a essayé de lier conversation mais en pure perte. Elle n’a reçu en retour que de vagues onomatopées vides de significations qui en disaient cependant long sur l’état de réflexion de ces jeunes vacanciers. Fort heureusement, ces derniers sont partis « se faire beaux » pour la soirée. Du moins est-ce ce qu’elle a cru comprendre.

       Et pourtant, ces trois jeunes viennent juste d’achever leurs études en dentaire. Ils font partie de cette jeunesse dont les facultés mentales auraient dû s’épanouir harmonieusement, à l’instar de leurs corps qui ont eu la jouissance de piscines, tennis privés, et autres fitnesseries. Et statistiquement parlant, comme pourrait le confirmer Jean-Michel, il en va de même pour la majeure partie de ceux qui fréquentent actuellement le Club de Corfou. Les Blasés ont pris la relève des Bronzés.

       Daniel l’a soudain sortie de ses amères réflexions, en lui racontant ce qui pour elle constitue la deuxième version de la journée, à savoir la légende de la falaise qui se dresse là devant leurs yeux :

       - Car si on observe bien la configuration de la presqu’île, on réalise que celle-ci a tendance à être grignotée par la mer, phénomène somme toute normal. Par contre, les vieux pêcheurs grecs s’accordent pour dire que la falaise a une âme et que, si elle est dérangée un tant soit peu dans sa tranquillité minérale, elle s’ébroue de façon à essayer de se débarrasser de ce qui l’importune. 

       C’est pour cela que du côté du ponton de ski nautique, où toute la saison viennent cogner les vagues dues aux sillages des hors-bord, tout un pan de rochers s’est effondré dernièrement. Ce qui prouve que la légende peut rejoindre la réalité.

       Rachel a dit à Daniel que ce matin même un vieux Grec lui avait conté à peu près la même chose mais sous un jour un peu plus effrayant et paradoxalement plus crédible. Elle a rajouté, songeuse, qu’elle devrait imiter la falaise ou plutôt les Dieux et Déesses qui veillent là-dessous et ruer un peu plus dans les brancards.

       - Quand tu tiens à quelque chose ou à quelqu’un, et que tu risques de les perdre, voire que tu les as perdus, alors seulement, tu réagis. A moins d’être totalement détaché, on n’a pas d’autre alternative.

       - Je me découvre tiède, ayant peu d’enthousiasme, déçue, vidée.

       - Cela peut s’arranger. Je vais te faire un massage énergétique et du magnétisme. Tu vas voir, c’est très efficace

       - Vous avez appris tout ça où ?

       - Avec des amis qui avaient suivi la formation à l’Ecole du Toucher. J’avoue que je n’aurais pas pu me payer trois ans de stages. Je venais juste de donner ma démission. J'ai appris en un mois ce que le prof’ leur distillait au compte-gouttes moyennant grosses finances. Je me suis concocté une technique que tous apprécient bien et que je pratique souvent entre amis. On perd trop le sens du contact.

    (A Suivre)

    §§§

    (Ce miroir magique était d'humeur facétieuse)


    (via zbags)

    §§§

    "Et les serpents junkies, tu connais?
    - Ben... Nooonnn... Mais c'est booonnn..."



    Chiens junkies, chats dealers

    CLAIRE MAUPAS

       (...) A Berlin, la consommation de drogue a des effets délétères... chez les chiens. Les vétérinaires soignent de plus en plus de quadrupèdes transformés en junkies, note Der Tagesspiegel

       Dans le Görlitzer Park et le parc de Treptow, lieux de deal et de consommation de stupéfiants, certains toxicomanes se soulagent dans les buissons. Or il arrive que les chiens mangent aussi les déjections humaines. Ces excréments, contaminés par des drogues comme l’héroïne, provoquent des intoxications. Tremblements, palpitations, pattes qui flanchent : les chiens empoisonnés doivent se voir administrer au plus vite un vomitif. La coprophagie est assez fréquente chez les chiens. Ceux-ci sont attirés par les acides gras présents dans les selles, précise le quotidien. 

       En Moldavie, un chat dealer est dans le collimateur de la justice. L’animal approvisionnait des détenus en cannabis. Le quadrupède, qui entrait et sortait régulièrement du pénitentier n° 9 de Pruncul, transportait l’herbe dans son collier, comme le montre la vidéo mise en ligne par l’admistration pénitentiaire. 


    §§§

    "Vous voulez abuser de moi sexuellement...
    - Meuh non... Simplement vous insérer un kit
    pour vous commander à distance...
    - Dans ce cas..."


    Comme piloter un cafard à distance
     par téléphone portable

    CLAIRE MAUPAS

       Contrôler un cafard à distance avec son smartphone ? Rien de tel pour intéresser les ados aux neurosciences, à en croire Backyard Brains. Cette société américaine lance une application et un kit permettant de piloter une blatte vivante par Bluetooth. Mais comment transformer un cafard en cyborg ? C’est ce que montre cette vidéo relayée par CBS News.

       1/ Plongez votre blatte dans de l’eau glacée pour l’anesthésier.
       2/ Poncez-lui la tête au papier de verre pour en enlever la couche cireuse.
       3/ Prenez de la Superglue. Collez-y un connecteur doté de trois fils sur la zone poncée. 
       4/ Perforez le thorax, insérez-y un des fils. Pas évident, le câble a tendance à se ratatiner. 
       5/ Replongez votre blatte dans l’eau glacée.
       6/Coupez les antennes au ciseau – elles sont creuses. Implantez un fil à droite, un fil à gauche. 
       7/ Encore un bon coup d’eau glacée. 
       8/ Appliquez une nouvelle couche de colle sur la tête. 
       9/ Dégelez votre cafard, c’est bon, il bat des ailes. 
       10/ Reliez votre connecteur à un circuit fixé au dos de la bestiole. 

       Votre blatte est prête, c’est parti ! (voir vidéo). Activez le "sac à dos" miniature avec votre smartphone pour envoyer des impulsions électriques à chaque antenne et stimuler le nerf qui conduit l’information au cerveau. Le RoboRoach croit qu’il va rentrer dans un mur, et il change de direction. Un coup à droite, un coup à gauche... Et voilà, vous avez appris "en temps réel comment le cerveau répond à des stimulus sensoriels". Car il ne s’agit pas là d’un jeu, mais d’un outil scientifique, précise Backyards Brains. 

       N’empêche, tout ceci énerve passablement People for the Ethical Treatment of Animals (Peta). Cette association de défense des animaux a porté plainte contre la start-up pour exercice illégal de la médecine vétérinaire, rapporte Slate. Pour Backyard Brains, les cobayes se portent à merveille. Une fois libéré de son appareillage, le cafard révolutionnaire peut retrouver les siens, manger et copuler, assure la société. Bon, dans ce cas...

       Comptez 99,99 dollars pour l’appli, le sac à dos, les batteries et trois connecteurs, et 24 dollars la boîte de douze blattes (vivantes bien sûr). Si votre cafard ne répond plus aux stimulations, pas de panique. Il s’est juste adapté. Remettez-le dans sa cage pendant vingt minutes, et c’est reparti pour un tour.


    §§§
    Luc Desle
    « "Bizarre: Le Roi Soleil avait la peau désespérément blanche". Jacques Damboise in "Bizarre, vous avez dit?"."Cette porte blindée craignait plus la rouille que les voleurs". Benoît Barvin in "Pensées pensées". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :