• "Pour question rendement, échange Faux, usée par les ans, contre solide moissonneuse batteuse". Benoît Barvin in "Annonces déclassées"

    §§§

    "Moi c'est avec la cucuturie patafiole 
    que j'ai des affinités profondes."

    Sancti Spaghetti
    Courrier international

       (...) Athée convaincu, l’Autrichien Niko Alm s’est découvert des affinités profondes avec le “pastafarisme” de Bobby Henderson. En 2005, ce physicien américain – dont la divinité est le “Monstre en spaghetti volant” (MSV), la bible L’Evangile du MSV et le credo l’idée que l’Univers a été créé par un MSV invisible et indétectable – avait demandé à l’Etat du Kansas de reconnaître sa foi au même titre que le créationnisme et de l’inscrire au programme scolaire. Niko Alm, lui, a agrémenté son permis de conduire d’une photo d’identité où il pose, la tête coiffée d’une passoire. “L’idée, relate Die Presse, lui est venue en lisant un dépliant du ministère des Transports. On pouvait y lire qu’une photo d’identité devait être prise tête nue, aucun couvre-chef n’étant autorisé hormis à titre confessionnel.   Alm s’est alors fait photographier en tant qu’adepte du pastafarisme – avec sa passoire sur la tête – et a remis sa demande de permis de conduire en personne – également avec sa passoire sur la tête – à un fonctionnaire. Quelque peu surprises, les autorités l’on contacté par téléphone pour lui demander une autre photo, poursuit le quotidien de Vienne. Alm a alors exigé que cela lui soit notifié par écrit – et a reçu une convocation pour un examen médical. Considéré comme “psychiquement apte à conduire”, il n’aura mis que trois ans de plus que les non-pastafaris pour obtenir son permis. Sa prochaine croisade ? Demander à l’Etat autrichien de reconnaître officiellement sa religion. (...)
    $$$

    "Chaque fois que je me lave les mains,
    combien y a-t-il de morts, déjà?"
    (Jean Marais en Ponce Pilate)

    §§§
    L’asile en Europe reste un mirage
    Heribert Prantl

       (...) La mer Méditerranée est un cimetière. On y dénombre déjà 1 820 morts depuis le début de l’année : des réfugiés qui avaient pris le bateau pour l’Europe. Ils sont morts de soif au-dessus des flots, se sont noyés en haute mer ou au large de Lampedusa, victimes d’une politique glaçante des pays européens envers les réfugiés politiques.
       L’île de Lampedusa est comme un radeau de sauvetage pour les réfugiés qui traversent la mer Méditerranée. Rares sont ceux qui l’atteignent mais ceux qui y parviennent ne s’en trouvent pas mieux puisqu’ils n’y restent pas. La plupart sont immédiatement renvoyés là d’où ils viennent.
       La politique de rapatriement est sans doute ce qui fonctionne le mieux dans la politique européenne envers les réfugiés. Quand ils peuvent reconduire les anciens accords avec les nouveaux gouvernements d'Afrique du Nord, les ministres européens de l’Intérieur et des Affaires étrangères sont ravis. "Loin des yeux, loin du cœur", telle est la maxime de ces accords de reconduite.
       On dépense beaucoup d’argent pour faire arriver le droit d’asile dans les pays d’où partent les réfugiés, et l’on ne s’intéresse guère au sort de ceux qui se retrouvent ainsi laissés-pour-compte. Nous nous en lavons les mains, comme Ponce Pilate. (...)
    Suite sur:

    §§§


    (Surtout si on est mal payé, mal considéré 
    et que l'on prend - malgré soi - le fric 
    d'autres catégories sociales)

    §§§
    Le service civique grignote 
    le budget jeunes et associations

     MARYNE CERVERO

       (...) Se présentant juridiquement comme « un engagement volontaire d'une durée continue de six à douze mois donnant lieu à une indemnisation prise en charge par l'Etat, ouvert aux personnes âgées de 16 à 25 ans, en faveur de missions d'intérêt général reconnues prioritaires pour la nation », le service civique a pour ambition de « renforcer la cohésion nationale et la mixité sociale ».
       Ce vaste programme a bénéficié en 2010 d'un budget de 40 millions d'euros. Plus ou moins de quoi faire fonctionner l'Agence du service civique (organisme public de contrôle et de réflexion, présidé par Hirsch et comptant Luc Ferry dans ses rangs, entre autres), indemniser les volontaires et assurer les tâches de gestion.
       Problème : la volonté du président de la République d'allouer un budget plus conséquent au service civique est en passe d'étouffer les autres missions du programme des Sports, de la Jeunesse et de la Vie associative.
    Lire la suite sur:

    §§§

    "Ne t'inquiète pas, tu y arriveras... 
    De toute façon on n'est pas exigeant... 
    - Et puis on est tous homos, alors...
    - Qui a dit ça? Je veux qu'il se dénonce!!"

    §§§
    Benoît Barvin (avec le concours de Jacques Damboise qui passait par là)
    « "Il était si quelconque que, dans le miroir, chaque matin, il ne se reconnaissait pas". Jacques Damboise in "Pensées contrites""Malgré sa gueule enfarinée, ce lycéen refusa de devenir boulanger". Benoît Barvin in "Pensées pensées". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :