• "Parfois, pris de fringale, Dracula suçait ses victimes jusqu'à la moelle". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet"


    %%%

    (La situation était tellement désespérée que même
    les affreux roquets mexicains choisissaient l'asile américain)

    L'asile, 
    le nouveau rêve américain des Mexicains

       (...)EL PASO, Etats-Unis (Reuters) - Armando Rodriguez, journaliste mexicain bien connu pour ses reportages sur la guerre des gangs à Ciudad Juarez, a fini dans un cercueil, assassiné vraisemblablement par les cartels de la drogue.
       Son collègue, Jorge Luis Aguirre, était au volant de sa voiture pour prêter un dernier hommage à son ami lorsque son portable a sonné. "Tu es le prochain", l'a averti son mystérieux interlocuteur. "J'ai tout de suite quitté Ciudad Juarez complètement affolé", confie Aguirre, ancien rédacteur en chef du site internet d'actualité La Polaka.
       Face à la violence qui gangrène chaque jour un peu plus le nord du Mexique, les journalistes n'ont plus qu'une seule issue: demander l'asile aux Etats-Unis. Les requêtes ont explosé ces dernières années. L'an passé les demandes d'asile venues du Mexique ont atteint le chiffre record de 5.551 demandes, selon les autorités américaines, soit un tiers de plus qu'en 2006, lorsque le président Calderon a décidé d'utiliser la manière forte, en envoyant la troupe pour écraser les cartels.
       Mais si les demandes sont nombreuses, les réponses positives de l'administration américaine sont rares. En 2010, seules 165 demandes ont été satisfaitesParmi cette foule de demandeurs d'asile, les journalistes de faits divers chargés de couvrir la guerre brutale que se livrent les barons de la drogue dans l'Etat de Chihuahua sont en bonne place.
       S'ils sont munis d'un visa ou d'une carte leur autorisant de franchir la frontière, certains mexicains demandeurs d'asile peuvent déposer leur demande directement aux Etats-Unis. Pour les autres, il faut tenter de le faire aux inspecteurs des douanes américains.

    Patricia Giovine | Reuters

    %%%

    "Aider les médecins de campagnes... Ahaha! 
    Et où on amarrerait notre yacht, hein?"

    Suppression des contraintes 
    contre les "déserts médicaux"

       (...) Le Parlement français a supprimé mercredi les mesures contraignantes visant à lutter contre les "déserts médicaux".
       La loi hôpital, patients, santé et territoire (HPST) du 21 juillet 2009 comportait plusieurs mesures destinées à assurer l'accès aux soins dans ces zones surtout rurales.
       Une amende de 3.000 euros était ainsi prévue pour les médecins qui, installés en zone surmédicalisée, refuseraient d'aider des confrères des zones sous-médicalisées.
       Après les sénateurs, les députés ont entériné mercredi le texte mis au point par une commission mixte paritaire (CMP) Assemblée-Sénat. (Vive la campagne désertifiée!) (...)
    Emile Picy, édité par Yves Clarisse


    %%%
    "Moi, toutes ces histoires, je m'en f..."

    (La fille de ce milliardaire était un peu égoïste)

    %%%
    De grandes enseignes du textile 
    polluent les eaux de Chine, 
    dénonce Greenpeace

       (...) Ce mercredi, l'association de défense de l'environnement Greenpeace a accusé les fournisseurs des fabricants Nike et Adidas, entre autres, d'empoisonner les fleuves chinois avec un rejet de produits chimiques toxiques pouvant notamment être à l'origine de problèmes hormonaux.
       Selon zegreenweb, les prélèvements d'échantillons ont été effectués durant un an sur des eaux usées déchargées par les fabriques chinoises. Les activistes de Greenpeace ont ensuite fait le lien entre deux fabriques nationales et des grandes marques occidentales. Huit échantillons d'eau usée provenant des rejets de deux usines dans les deltas du Yangtze, le plus long fleuve chinois, et de la Rivière des perles contenaient un "cocktail de produits chimiques dangereux", a indiqué Greenpeace durant une conférence de presse à Hong Kong. Pourtant, ils fournissent de l'eau potable à près de 67 millions de personnes, selon l'association.
       Des grands groupes tels que Nike, Adidas, Lacoste, H&M, Puma, Converse ou encore Calvin Klein apparaissent dans le rapport très justement intitulé "Linge Sale". (...)

    %%%
    " Tu vas voir si mes nichons sont refaits, sal...!"

    (Lors du bal du Résident, son épouse perdit salement son calme)

    %%%
    Luc Desle
    « "Robby le Robot avait une sainte horreur des maths". Benoît Barvin in "Pensées contrefaites""Ecoeurée, cette tête de lard devint végétarienne". Jacques Damboise in "Pensées poussives" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :