• "Par bonté d'âme échange mariage forcé contre mariage arrangé". Benoît Barvin in "Annonces déclassées"


    °°°
    "Chef, Chef, c'est vous?
    - Mais tu le vois bien, imbécile...
    - Heu, chef... Je crois que j'ai besoin de lunettes
    car mes doigts ne vous reconnaissent pas."
    La police enfonce sa porte 
    par erreur... à deux reprises


       (...) Francesca, 85 ans et habitant la résidence Consolat dans les quartiers Nord de Marseille, n'a pas eu de chance. Le GIGN a défoncé sa porte deux fois par erreur en début de semaine. La première fois, le malfaiteur habitait l'appartement voisin. La seconde fois, les policiers pensaient que le fuyard qui leur avait échappé la première fois tentait se s'enfuir par le balcon de la vieille dame. Sauf que là encore ils se sont trompés, il s'enfuyait par le balcon de l'autre voisin.
       (...) L'assurance ne veut pas prendre en compte les dégâts (2000€) car rien ne le stipule dans le contrat. La préfecture de police va, elle, prendre en charge les frais de réparation de la porte.

    °°°
    "Qui c'est qui est juché tout là-haut
    et qui fait ce raffut?
    - C'est le coq français...
    - Evidemment... Je m'en vais
    te le faire dégringoler vite fait, moi!"
    (Les musiciens de Brême. Conte philosophique)
    °°°
    236ème semaine de Sarkofrance: 
    le jour où Sarkozy a perdu son Triple A
    (comme Âne? Impossible...)


       (...) Après une semaine d'un extatique G-Vain, Nicolas Sarkozy a fait savoir qu'il était toujours sur la brèche, même samedi dernier. Pensez-vous ! Il avait 8 milliards d'euros d'économies supplémentaires à arbitrer. Rassurez-vous, Nicolas Sarkozy sait se ménager. Il s'était reposé près d'une semaine au Château de la Lanterne avant son sommet du G20. Samedi, le grand spectacle de la rigueur version Sarkozy avait repris ses droits. François Fillon avait saisi le prétexte d'un déplacement provincial pour nous promettre « le budget le plus rigoureux depuis 1945 ».(...)
       (...) les « grandes » entreprises paieront 1,1 milliard d'IS supplémentaire jusqu'à ce que le déficit budgétaire redescende sous la barre des 3% du PIB; et les dividendes seront presque taxés comme les revenus du travail (+600 millions d'euros l'an prochain). Mais l'essentiel de ce nouveau rabot cible principalement les familles, les classes modestes et moyennes: 1,8 milliard d'euros de relèvement de TVA (de 5,5% à 7%); 1,7 milliard d'euros de gel du barème des impôts sur le revenu et le patrimoine; 1,2 milliard d'euro de gel de dépenses de l'Etat et de rabot sur l'assurance maladie; 400 millions d'euros de désindexation des prestations sociales (hors minima) sur l'inflation; et une accélération d'un an de la réforme des retraites (100 millions d'euros en 2012, mais 2 milliards dans 3 ans).(...)
    Lire l'excellent article sur:

    °°°
    "Oui, oui... Cette feuille de chou, comme vous dites,
    est bien le journal que je parraine...
    Vous savez, il en faut pour tous les goûts.
    - Les mauvais goûts surtout...
    - Ahaha... Vous êtes un rigolo, vous!"
    Édouard de Rothschild
    journaldesfemmes.com

    Edouard de Rothschild immigre en Israël....


       Le baron Edouard de Rothschild, le principal actionnaire du journal français Libération, a immigré hier en Israël, a indiqué aujourd'hui le quotidien Yediot Aharonot (4 août 2010) (on comprend mieux la ligne politique du journal ).
       Homme d'affaires français, le baron Edouard de Rothschild est le fils du baron Guy de Rothschild, qui fut le président de la banque Rothschild et Cie. Selon Yediot Aharonot, le nouvel Israélien n'abandonnera pas ses affaires en France et vivra une partie du temps dans sa maison de Tel-Aviv. Le journal a ajouté que le baron de Rothschild devait rencontrer aujourd'hui le président israélien Shimon Peres à sa résidence à Jérusalem.
       La famille Rothschild a contribué financièrement aux débuts du sionisme au siècle précédent. Edouard de Rothschild a une fortune évaluée à plus de 300 millions d'euros, selon le magazine Challenges.


    °°° 

    "Tu m'aimes?
    - Ta g...
    - C'est trop, c'est trop..."
    Les mariages forcés 
    encore sous-estimés en Allemagne


       (...) Les statistiques les plus récentes concernent l’année 2008, au cours de laquelle quelque 3443 personnes ont sollicité l’aide des autorités et des associations car mariées de force ou en passe de l’être. Des chiffres qui dépassent largement ceux de l’ONG Terre des Femmes, qui estimaient jusqu’alors à un millier le nombre de femmes issues de familles immigrées demandant chaque année secours contre une union forcée chaque année en Allemagne.
       Un appel à l’aide le plus souvent motivé par les menaces physiques subies en cas de refus de la part des victimes: selon l’étude, un tiers ont été menacées de mort. A noter que si ces victimes sont principalement des jeunes filles et des femmes, le mariage forcé touche également les jeunes hommes (6%). Dans tous les cas, ils sont très jeunes: un mariage forcé sur trois en Allemagne concerne les moins de 17 ans.(...)
       (...) Si presque toutes les victimes sont issues de familles immigrées, un tiers d’entre-elles sont nées en Allemagne. Un autre quart est né en Turquie, relève le Spiegel, qui rappelle que les Turcs sont la première communauté d’origine étrangère en Allemagne. Parmi les pays d’origine des victimes de mariages forcés, le quotidien allemand cite également la Serbie, le Kosovo, le Monténégro, l’Irak et l’Afghanistan.
       L'étude du gouvernement allemand rapporte également que 83,4% des victimes de mariages forcés ont été élevées au sein de familles musulmanes (Bon, on en conclue quelque chose? Oui? Non?). Selon le quotidien Sueddeutsche zeitung, il s'agit de familles religieuses pieuses dans les 2/3 des cas (ah, nos chers amis religieux pleins de mansuétude...).(...)
    Luc Desle
    « "Bien que rouge comme une écrevisse, sa chair était moins tendre". Jacques Damboise in "Pensées malencontreuses""Non violente, cette plume sergent-major fut radiée illico de l'Armée". benoît Barvin in "Pensées pensées" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :