• %%%
    Pensées pour nous-mêmes:

    (L'ORGUEIL SOURIT
    AVEC SES DENTS)

    %%%

    "Mais vous allez les fermer,
    ces Bon Dieu de fenêtres, oui?!!!"



    %%%



    Prisons israéliennes : 
    200 moyens de torture utilisés 
    contre les prisonniers palestiniens 
    (Middle East Monitor)

    Traduction : Info-Palestine.eu -
    Dominique Muselet

       (...) Les organisations de droits humains et les associations de défense des droits des prisonniers ont recensé plusieurs centaines de moyens de tortures utilisés contre les prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes pendant les interrogatoires.

       Les méthodes sont multiples : passages à tabac, placer les prisonniers sous l’eau froide puis l’eau chaude, les menotter ou immobiliser de longues périodes avec les bras attachés dans le dos, les attacher à une porte ou une fenêtre pour de longues périodes de temps, souvent des heures...

       Un rapport de l’ONU répertorie quelques 200 moyens de torture. L’organisation israélienne de défense des droits humains, B’Tselem, en recense quant à elle environ 105. Quelque soit leur nombre exact, tous ces rapports montrent l’importance des abus dont sont victimes les Palestiniens arrêtés.

       Selon Fouad Khuffash, le directeur du Centre Ahrar d’étude des prisonniers et des droits humains, la torture peut être divisée en deux catégories : physique et psychologique. Pour certains, la torture psychologique est moins préjudiciable que la torture physique, mais les cicatrices mentales laissées par les deux sortes de torture peuvent être à l’origine de traumatismes durables.

       Khuffash ajoute : "La torture dans les prisons israéliennes est systématique et commence avec l’arrestation du prisonnier, pas avec son interrogatoire. Elle est pratiquée selon des méthodes étudiées pour répondre au cas du détenu et à la nature de son dossier. Les officiers du renseignement se relayent, chacun jouant le rôle qui lui est assigné."

       Selon Fahd Abu Al-Hajj, le directeur du Centre Abu Jihad des Affaires des Prisonniers à l’Université de Jérusalem, 73 méthodes d’interrogatoire sont considérées comme "très populaires" dans les prisons israéliennes. Ces techniques témoignent de la barbarie et du manque de respect des principes de base des droits humains, a-t-il déclaré. Il a ajouté : "La preuve en est qu’un grand nombre de prisonniers meurent pendant les interrogatoires, le dernier d’entre eux étant Raed Al-Jabari."

       Al-Hajj pense que l’usage de la torture par les services secrets israéliens est systématique et qu’aucun prisonnier dans aucune prison n’y échappe. Selon lui, les prisonniers sont passés à tabac, douchés alternativement à l’eau brûlante et glacée, attachés pendant de longues heures, les mains menottées derrière le dos, à une fenêtre ou une porte ; on les fait aussi asseoir sur des chaises pour les battre avec des bâtons jusqu’à ce qu’ils perdent connaissance ; ces bastonnades visent les endroits sensibles du corps provoquant des blessures qui mettront des années à guérir quand elles engendrent pas des maladies chroniques.

       L’organisation israélienne des droits humains, B’Tselem, dit, dans son rapport, que 105 moyens de torture qui sont utilisés contre les détenus palestiniens, constituent de sévères violations des droits humains. Un comité des droits humains de l’ONU dit que la torture dans les prisons israéliennes "traverse la ligne rouge", et précise que les Israéliens ne reculent pas devant des méthodes aussi brutales que briser le dos des prisonniers, leur arracher les doigts et leur tordre les testicules.

       Les Renseignements israéliens basent la torture des détenus sur de soi-disant instructions secrètes approuvées en 1987, après le déclenchement de la première Intifada. Ces directives les autorisent à appliquer une pression physique et psychologique "modérée" sur les prisonniers. Cela a servi de couverture légale à la torture pratiquée par les agents des services secrets israéliens.

       Au cours des 10 dernières années, les méthodes d’interrogatoire ont évolué : de centrale, la torture physique est devenue l’auxiliaire de tortures psychologiques d’une violence telle qu’elles laissent des traces indélébiles.

       Mohammed Kilani, qui a subi de nombreux interrogatoires, dit que ce qu’il a vécu de pire c’est d’être resté plus de deux mois à l’isolement, attaché à une chaise. Il dit aussi qu’il n’y a pas de moyen de tortures pratiqué dans quelque prison que ce soit dans le monde qui n’ait été soit conçu, soit utilisé par les autorités israéliennes à moment donné.

       Selon les statistiques, environ 72 prisonniers sont morts sous la torture dans les prisons israéliennes depuis 1967, sur un total de plus de 200 prisonniers morts en prisonLe premier prisonnier mort sous la torture a été Yousef Al-Jabali le 4 janvier 1968 dans une prison de Naplouse. Beaucoup d’autres prisonniers sont morts depuis dans les mêmes circonstances, comme Qassem Abu Akar, Ibrahim Al-Rai, Abdul Samad Harizat, Attia Za’anin, Mustafa Akkawi et d’autres, jusqu’au dernier en date, Arafat Jaradat.


    %%%

    (Bien que très vieille, cette demi-mondaine
    était toujours tirée à quatre épingles)



    %%%
    Benoît Barvin

    votre commentaire

  • µµµ


    "Dommage que pour aller au paradis, 
    il faille le faire en corbillard ! "

    [Stanislaw Jerzy Lec] 
    Extrait des Nouvelles Pensées échevelées


    "Mais je voulais amener mes enfants voir Vanessa Paradis!
    - Trop tard! Y'a plus de place. Dégagez!"

    µµµ

    Vanessa Paradis annule son concert en Israël


    (...) Charles Bensmaine, gérant d’Auguri Productions, et David Stern, président de Stern & Lights, ont le regret d’annoncer l’annulation du concert de Mlle Vanessa Paradis à Tel Aviv, initialement programmé pour le 10 février 2011, du fait d'impératifs professionnels de l'artiste", annonce le communiqué.(...)



    (...) Elle rejoint ainsi des chanteurs ou musiciens qui ont renoncé à lse produire en Israël - une liste qui commence à s'allonger: Roger Waters, Brian Eno, Annie Lennox, Carlos Santana, Elvis Costello, Gil Scott-Heron, Gorillaz, les Pixies, Massive Attack, Gilles Vigneault,... (...)




    µµµ

    "Nul n'a jamais écrit ou peint, sculpté, 
    modelé, construit, inventé, 
    que pour sortir en fait de l'enfer."

    [Antonin Artaud]
    Extrait de Van Gogh ou le suicidé de la société
    sculpture de l'abbaye de Conques. (c) C. Girardeau


    "J'allais le dire. 
    Bon, y'a quelqu'un qui m'aide à sortir, alors?"

    µµµ

    "Comment savez-vous si la Terre 
    n'est pas l'enfer d'une autre planète ?"

    [Aldous Huxley]
    Extrait de Contrepoint
    sculpture de l'abbaye de Conques. (c) C. Girardeau

    "Excellente question. J'y réponds à ma manière..."

    µµµ

    "Il n'y a d'autre enfer pour l'homme 
    que la bêtise ou la méchanceté de ses semblables."

    [Marquis de Sade]
    Extrait de L'Histoire de Juliette


    "La bêtise, cela ne nous concerne pas. 
    Par contre, la méchanceté à la De Funès... 
    Je ne dis pas...
    - Ahahaha! (rires des courtisans)"



    µµµ

    "Le message du mal-logement passe mal au sein de la majorité"

    Interrogé par Nouvelobs.com, le député UMP Etienne Pinte explique son soutien au collectif "Jeudi Noir" qui occupe depuis le 27 décembre un immeuble vide à Paris à proximité de l'Elysée.


    (...) A Paris, nous sommes en zone d'hébergement très tendue. Il manque de nombreux logements sociaux pour les étudiants et les jeunes travailleurs notamment. Il y a dans ce pays 500.000 étudiants boursiers pour 160.000 logements [159.000 selon le cite du Crous, ndlr]. Tous les autres doivent trouver à se loger dans le secteur privé, mais dans des conditions qui ne correspondent pas à leurs revenus. Et c'est particulièrement le cas à Paris.(...)
    article à lire sur:
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/opinion/20110114.OBS6242/interview-le-message-du-mal-logement-passe-mal-au-sein-de-la-majorite.html


    µµµ

    "Nous sommes ici-bas pour rire. 
    Nous ne le pourrons plus au purgatoire ou en enfer. 
    Et, au paradis, ce ne serait pas convenable."

    [Jules Renard] 
    Extrait de son Journal




    (Rire, OK, mais pas avec n'importe qui et pas n'importe comment)


    µµµ

    http://www.evene.fr/citations/


    Benoît Barvin

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique