• µµµ

    "Les Effrontées devront me passer sur le corps si elles veulent...
    Heu... Enfin, passer sur le corps, c'est une expression, hein?"

    Delhi aura sa "marche des effrontées"
    Isaure Vélia.

       La Slut Walk de Delhi, rebaptisée Besharmi Morcha ("marche des effrontées" en Hindi), aura finalement lieu le 31 juillet prochain. Umang Sabarwal, jeune étudiante de l’université de Delhi et initiatrice du projet en Inde a gagné son pari. Entretien.

       (...) Vous organisez des débats chaque dimanche jusqu'au 31 juillet sur les questions de genre, d'inégalités et de violence faites aux femmes. Que cherchez-vous à défendre, à dénoncer avec votre initiative?
       Un mouvement n'a aucune substance s'il n'y a qu'une marche. On organise ces débats pour faire connaître notre cause et discuter avec les gens et comprendre leur point de vue. On veut élever la voix pour dire : "je veux mes droits". Nous ne nous limitons pas à dénoncer la "culture (indienne) du viol" mais aussi les inégalités de genre, les stéréotypes sur les femmes et l'ensemble des violences faites aux femmes.

       Qualifierez-vous votre mouvement de « féministe » ?
       Ce n'est pas un mouvement féministe. On se bat pour les droits élémentaires, humains. On s'intéresse aux droits d'une personne et non pas au fait qu'il soit un homme ou une femme. D'ailleurs beaucoup d'hommes participent et se sentent concernés, ce sont des problèmes qui les intéressent.
    µµµ

    "Mais pourquoi je dois faire des pompes dans cette tenue?
    - Pour faire venir les voyeurs et renflouer les caisses
    de l'Armée Américaine, tronche de cake!"

    Les multi-milliards de la chasse aux terroristes 
    et l’évaporation de la classe moyenne
    James Petras

       (...) Le gouvernement américain (Maison Blanche et Congrès) dépense 10 milliards de dollars par mois, ou 120 milliards de dollars par an, pour combattre un groupe estimé à “50-75 membres d’Al Qaïda en Afghanistan”, d’apès la CIA et rapporté par le Financial Times de Londres (25 Juin 2011, page 5). Pendant les trente derniers mois de la présidence d’Obama, Washington a dépensé 300 milliards de dollars en Afghanistan, ce qui nous fait un total d’environ 4 milliards de dollars pour chaque soi-disant “membre d’Al Qaïda”. Si nous multiplions ce chiffre par les quelques deux douzaines de sites ou de pays où la Maison Blanche clâme que des “terroristes” d’Al Qaïda ont été vus, nous pouvons commencer à comprendre pourquoi le déficit du budget états-unien a augmenté de manière astronomique à plus de 1 600 milliards de dollars pour l’année fiscale en cours.
       Pendant la présidence d’Obama, les ajustements sociaux au coût de la vie ont été gelés, résultant directement à une perte nette de 8%, ce qui représente exactement la somme dépensée à courir après cinq douzaines de “terroristes” d’Al Qaïda dans les montagnes frontalières du Pakistan. (...)
       (...) Si la guerre américaine en Afghanistan n’est pas pour battre le terrorisme, alors pourquoi cette dépense massive de fonds et de resources humaines pendant plus de dix ans ?
       Plusieurs hypothèses viennent alors à l’esprit:
       /La première est la situation géopolitique de l’Afghanistan: les Etats-Unis construisent et renforcent des bases militaires autour et aux frontières de la Chine.
       /Deuxièmement, les bases militaires américaines en Afghanistan servent de bases de lancement pour fomenter des conflits armés ethniques de “dissidence séparatiste”, ainsi appliquant la vieille formule du “diviser pour mieux régner” contre l’Iran, la Chine, la Russie, et les républiques d’Asie Centrale.
       /Troisièmement, Le lancement de la guerre d’Afghanistan en 2001 par Washington et ses conquêtes faciles du début, encouragea le pentagone à croire qu’une victoire facile, rapide et à moindre coût était possible; une victoire qui aurait pu revigorer l’image des Etats-Unis comme une puissance invincible, capable d’imposer sa loi n’importe où dans le monde, à l’encontre de la désastreuse expérience de l’URSS.
       /Quatrièmement, le succès rapide de la guerre en Afghanistan était regardé comme un prélude au lancement d’une vaste séquence de guerres victorieuses, d’abord contre l’Irak, suivi de l’Iran, puis la Syrie et bien d’autres. Ceci servirait le triple but de renforcer la puissance régionale d’Israël, de contrôler les ressources stratégiques du pétrole et d’élargir l’arc de contrôle états-uniens par ses bases militaires de l’Asie du sud et centrale, à travers le golfe persique et jusque la Méditerranée. (...)
    Lire l'article sur:
    µµµ

    (Ces PME faisaient des économies de bout de chandelle
    pour payer leurs impôts)

    Les entreprises du CAC 40 paient beaucoup moins 
    d'impôt sur les sociétés que les PME

       (...) Le rapporteur général du budget, Gilles Carrez (UMP), publie aujourd'hui son rapport sur l'application des lois fiscales. Il pointe les écarts de pression fiscale entre les groupes du CAC 40 et les PME, et propose une série d'ajustements. L'Elysée s'interroge sur certains avantages fiscaux.
       A partir des liasses fiscales des entreprises soumises à l'IS, transmises par Bercy, il apparaît que l'impôt sur les sociétés acquitté par le CAC 40 s'est élevé à 13,5 milliards d'euros en cumulé sur les exercices clos entre 2007 et 2009. Une fois déduits les crédits d'impôt qu'ont fait jouer les entreprises, leur impôt net ne s'est plus monté qu'à 10 milliards. Soit un impôt sur les sociétés équivalent en moyenne à 86 millions d'euros par groupe et par an, représentant... 0,4 % de leur chiffre d'affaires réalisé en France. Et encore ce chiffrage n'inclut-il pas le crédit d'impôt recherche, note le rapporteur, avec un gain évalué à au moins 500 millions par an pour le CAC 40. 
       Cette moyenne recouvre, en outre, de fortes disparités : les quatre entreprises du CAC 40 à participation publique (France Télécom, EDF, GDF Suez et Renault) ont à elles seules été redevables de 40 % de l'IS brut, quand quatre autres n'ont pas payé d'IS entre 2007 et 2009. Sur trois ans, les 40 groupes ont été redevables au titre de 120 exercices : dans 52 cas, l'IS brut minoré des crédits d'impôt a été nul ou négatif.
    VÉRONIQUE LE BILLON
    Lire la suite sur:

    µµµ

    (Après le tsunami et la centrale de Fukushima,
    les japonaises étaient un rien nerveuses)
    Setsuka et son ombrelle mortelle   fleshblue.bleublog.lematin.ch

    " Tu veux ma photo?"
    µµµ
    Jacques Damboise

    votre commentaire

  • °°°
    "Le propre de la médiocrité 
    est de se croire supérieur."

    [François de La Rochefoucauld]


    "Je jure sur l'honneur de faire payer Assange 
    pour avoir révélé notre petitesse coutumière.
    Fût-ce par les moyens les plus médiocres. 
    God Bless America"

    °°°
    Assange est poursuivi pour «sexe par surprise», pas pour viol

    (...) Lors d’un voyage d’affaires à Stockholm en août dernier, Assange a eu des relations sexuelles non protégées avec deux femmes (un compte-rendu étrange et douloureusement détaillé est disponible sur le site du Daily Mail) qui, après s’être rendu compte qu’elles venaient de faire l’amour avec «le» Assange de Wikileaks, ont contacté la police ensemble pour se plaindre de son refus de faire un test de dépistage de maladies sexuellement transmissibles.
       A l’époque, l’avocat suédois d’Assange avait confirmé que «la principale inquiétude que les femmes avaient sur le comportement d’Assange… était son manque d’intérêt dans l’utilisation d’un préservatif et son refus de se faire tester à leur demande, pour des maladies sexuellement transmissibles.» (En fait, Assange a utilisé un préservatif avec l’une d’entre elles, mais il s’est déchiré) (ah, tous ces jolis détails...).
       Il s’agit apparemment d’une zone d’ombre dans la loi suédoise. Si «le consentement des deux femmes a été confirmé par le procureur», comme l’écrit un ancien avocat du fondateur de Wikileaks dans une tribune passionnée, Assange est poursuivi pour un délit appelé «sexe par surprise», qui serait passible d’une amende de 715 dollars (536 euros) selon lui. (...)



    (Autre cas de sexe par surprise.
    Lecteur, sauras-tu reconnaître Assange
    dans ce dessin de Lassalvy?)

    °°°
    L'union même de la médiocrité fait la force.

    [Homère]

    °°°
    Rien ne vaut la médiocrité 
    pour passer inaperçu.

    [Jean-Pierre Gattegno] 
    Extrait de neutralité malveillante 
    Photo Icon Sport

    (Un cas de QATAR-SIS, peut-être,
    pour les zélateurs du maître es-coup de boule?)

       Zinedine Zidane n’a pas ménagé ses encouragements pour la candidature du Qatar à l’organisation du Mondial 2022. Le champion du monde français était du comité de soutien, et a même donné son image pour la publicité télé vue sur toutes les chaînes du monde. Selon un quotidien australien, l’Herald Tribune, Zizou n’a pas fait tout cela pour le seul plaisir de voir le Qatar accueillir la Coupe du monde de football dans douze ans. En effet, Zinedine Zidane aurait empoché la coquette somme de onze millions d’euros pour sa coopération à la candidature victorieuse du pays à l’organisation du Mondial 2022. Un très gros investissement finalement pas si mauvais que cela.


    Catharsis:


       Selon Aristote, phénomène de libération des passions (un peu chère la libération quand même) qui se produit chez les spectateurs lors de la représentation d'une tragédie.

    [psychan.] 
       Phénomène de libération à caractère émotionnel résultant de l'extériorisation d'affects refoulés dans le subconscient.

    °°°

    °°°

    DE L'INFLUENCE NÉFASTE DE LA PRESSE 
    ÉCRITE ET TÉLÉVISÉE


    "Et tu sais ce qu'il y a, dans cette jolie boîte?
    - Wouin... Maman!!! 
    Y'a l'Père Noël qui m'fait 
    des propositions malhonnêtes!!!"

    °°°
    Luc Desle

    votre commentaire

  • @@@

    "Il ne peut y avoir de liberté contre la vérité,
    il ne peut y avoir de liberté 
    contre l'intérêt commun."

    [Antonio de Oliveira Salazar] 
    Extrait des Principes d'action 


    "Yes, we can..."



    "... Nous pouvons continuer nos magouilles pour  
    piller tranquillement cette jolie planète"

    Arnaud Rodier

    (...) Barack Obama tente de justifier (comme d'hab') l'intervention de la banque centrale américaine, tandis que l'Europe parle de «dérapages» (hypocrisie serait également pas mal)

       À quarante-huit heures de son ouverture, le sommet du G20 à Séoul s'annonce comme une foire d'empoigne (pas vraiment nouveau)  sur fond de guerre des monnaies. La décision de la Fed, la banque centrale des États-Unis, prise la semaine dernière, d'injecter 600 milliards de dollars dans le système financier américain continue à provoquer un tollé en Europe (mais pas trop dans la Presse française) et dans les pays émergents, à commencer par la Chine et le Brésil. 

       Tous accusent Washington de faire ainsi artificiellement baisser le dollar à leurs dépens. (meuh non, vous avez l'esprit mal tourné. Faut dire qu'les nèg'... heu... Bon, c'est vrai qu'Obama en est un et... Bon, disons que nous, les grands économistes, on va vous expliquer tout ça calmement. Chez Yves Calvi, pourquoi pas?).
     (...)


    @@@


    "La liberté ne peut être que toute la liberté ; 
    un morceau de liberté n'est pas la liberté."

    [Max Stirner] 
    Extrait de L'unique et sa propriété
    http://onsefechier-anatic6.blogspot.com/2009/05/apres-la-scientologie-lump.html

    "Quoi? Ch'suis pas libre de le fout' à poil 
    et d'faire reluire sa rondelle? 
    Stirner a bien raison... P'tain d'démocratie!"

    @@@

    "Nous n'avons qu'une liberté : 
    la liberté de nous battre 
    pour conquérir la liberté..."

    [Henri Jeanson] 
    Dialogue du film de Julien Duvivier La fête à Henriette

    "Nous battre contre ÇA? Oh Mon Dieu, c'est trop...
     Trop... Laid! Au secours!"

    @@@

    "Ce qu'on appelle liberté, dans le langage politique, 
    c'est le droit de faire des lois, 
    c'est-à-dire d'enchaîner la liberté."

    [Auguste Vermorel] [+] 
    Extrait de Le Petit Socialiste
    http://offtherecords.wordpress.com/tag/assemblee-nationale/

    "Meuh non... Qu'ess qu'vous allez chercher là?" 
    (cri unanime des députés.)

    (...) Echéance importante dans un contexte tendu entre le pouvoir et l’AFP, le projet de loi relatif à la protection du secret des sources a été adopté le jeudi 15 mai à l’Assemblée Nationale. Régulièrement condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme – dont l’arrêt Goodwin de 1996 stipule “le secret des sources est la pierre angulaire de la liberté de la presse“- la France s’est finalement décidée, comme son président s’y était engagé le 8 janvier dernier, à modifier la loi de 1881 pour la liberté de la presse en y ajoutant la protection du secret des sources.
    (Depuis, on voit ce que ça a donné concrètement...)

    @@@

    "Il est aisé d'écraser, 
    au nom de la liberté extérieure, 
    la liberté intérieure de l'homme."

    [Rabindranàth Tagore] [+] 
    Extrait de L'Appel de la Vérité

    (Et celle de la femme encore plus)

    @@@



    Benoît Barvin

    votre commentaire
  • Maurice Chapelan
    Journaliste et romancier français 
    Né le 01 janvier 1906


    «Un pessimiste n'est jamais déçu.»
    [ Maurice Chapelan ]
    Extrait des Amoralités familières


    ***
    «J'ai toujours été dévoré d'une ambition terrible : 
    me plaire.»
    [ Maurice Chapelan ]
    Extrait d' Amours, amour 



    ***
    «Entre amants, le tact est de savoir en manquer.»
    [ Maurice Chapelan ] -  
    Amours, amour


    ***
    «La foi ne se prouve pas, elle s’éprouve. Les croyants n’ont pas besoin de preuves, mais d’épreuves.»
    [ Maurice Chapelan ] -  
    Amoralités familières


     ***
    «La vie n'est pas mauvaise, elle est pire.»
    [ Maurice Chapelan ]
    Extrait de la Main courante
     
     "Un bon bain de boue vous lustrera admirablement les plumes, qu'ils disaient..."

    "Ben dites donc, votre cochonnet, là, il est sacrément dégueulasse, hein?"


    Luc Desle

    votre commentaire
  • "L'ironie est un élément du bonheur" (Jules Renard)



    "Esprit de contradiction, fredaines, méfiance joyeuse, raillerie sont signes de santé; toute forme d'absolu relève de la pathologie" Friedrich Nietzsche.



    Absolu: 
       Qui n'est relatif à rien d'autre que soi, qui ne dépend de rien, que rien ne limite, sans bornes.

    [nom masculin] Ce qui existe par soi-même.



    "On ne tombe jamais que du côté où l'on penche". François Guizot.



    Valeur, non féminin. 
       Sens 1: ce que représente quelqu'un ou quelque chose, financièrement ou symboliquement. 
       Sens 2: titre négociable tels que les actions ou les lettres de change.
       Synonymes: bonté, bravoure, capital, coût, évaluation, mérite, prix, rente, trempe, validité.



    "L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres" (Coluche)



       La pauvreté est l'insuffisance de ressources matérielles, comme la nourriture, l’accès à l’eau potable, les vêtements, le logement, et des conditions de vie en général, mais également de ressources intangibles comme l’accès à l’éducation, l’exercice d’une activité valorisante, le respect reçu des autres citoyens. Des analyses économiques et des débats portent sur la mesure de la pauvreté, ses causes, et les moyens à mettre en œuvre pour réduire cette pauvreté.
       La pauvreté, généralement non-désirable et génératrice de souffrances, prend un sens différent, voire vertueux, dans un contexte religieux ou spirituel : vœu de pauvreté dans des ordres catholiques, renonciation aux « biens matériels », comme condition d'écoute optimale de Dieu. La religion catholique, par exemple, effectue une distinction importante entre "pauvreté" et "misère", mais cette distinction n'est pas pertinente au niveau de la lutte politique contre la pauvreté sous toutes ses formes.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pauvreté


    "On ne sait bien que ce que l’on n’a point appris" (Chamfort)





       Au sens populaire, est « philosophe » celui qui, face aux petits ou grands événements de l'existence, fait preuve de patience, de courage, de sérénité, et cherche une existence paisible, à la façon des anciens stoïciens ou épicuriens ; en ce sens, on parle de « vivre en philosophe », de « se montrer philosophe ».    Au sens antique, est « philosophe » la personne qui « cherche la vérité et cultive la sagesse », comme Socrate et Platon, Épicure et Lucrèce, Épictète et Sénèque.
       Au sens professionnel est « philosophe » celui qui pense de façon conceptuelle, radicale, critique, systématique les grands principes et valeurs de la vie et de la connaissance, par exemple Hume, Kant, Hegel, Heidegger ou Sartre.
     http://fr.wikipedia.org/wiki/Philosophe



    Paix: "L'intervalle entre deux guerres!"  (Jean Giraudoux, Amphitryon 38.)



       Le prix Nobel de la paix récompense « la personnalité ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix » selon les volontés, définies par testament, d'Alfred Nobel. Cela comprend la lutte pour la paix, les droits de l'homme, l'aide humanitaire, la liberté.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique