• "Moi, ces jours-ci, j'fais la bombe, éructait cette Centrale, complètement pétée". Benoît Barvin in "Pensées pensées"

    +++
    "Le cinéma français, c'est une colonie de fourmis 
    qui filme des fourmis."


    [Sophie Marceau]
     Le Journal du Dimanche -16 Octobre 1995

    (Exemple d'une fourmi à jolis seins)

    +++
    "Pourquoi acheter un journal 
    quand on peut acheter un journaliste ?"

    [Bernard Tapie]
    (Maître es filouteries)


    "Mes patrons m'ont dit que plus je m'approche de la Centrale,
    plus ma photo sera belle..."


    +++
    "Non, Ms'ieur, c'est pas moi qu'ait fait 
    sauter la Centrale! J'vous jure!"


    Rousseau et le débat sur le nucléaire
    Les anti-nucléaires développent les mêmes arguments 
    que le philosophe lors du séisme de Lisbonne.
    (Peut-être parce que la nature humaine
    n'a pas changé?)


    Baptiste Marsollat (auteur) (?)

    (...) Le rôle de Cassandre des «anti-nucléaire» est confortable (ben voyons, ils n'ont que ça à faire, crier au loup, c'est connu): si l’on assiste à une catastrophe nucléaire aux conséquences dramatiques (une catastrophe a toujours des conséquences dramatiques), ils nous auront prévenus, nous ne les aurons pas écoutés et il s’agira à l’avenir de les prendre davantage au sérieux et de suivre leurs recommandations; si la catastrophe est évitée (vraiment?), gageons qu’ils diront, non que le nucléaire a fait l’éclatante (heu... attention aux termes) démonstration de sa fiabilité (après quelques sueurs froides, quand même), mais que c’était «moins une» et que la prochaine fois, nous risquons d’avoir moins de chance, et qu’il s’agit donc… de les prendre davantage au sérieux et de suivre leurs recommandations (maïeutique, quand tu nous tiens).

       Peu importe si la catastrophe nucléaire n’a pas –du moins pas encore– eu lieu (quelques petites émissions de radioactivité, bah, faut pas en faire tout un plat). Peu importe s’ils occultent (ah bon? des faits, des faits!) la catastrophe actuelle du tremblement de terre, immense, tangible (alors que les particules, hein?) et qui résulte non de la technique (démonstration?) mais de la nature (avec un N majuscule, ça ferait plus classe) –cette nature dont ils exaltent tantôt la toute-puissante face à la faiblesse et l’insignifiance de l’action humaine, tantôt l’immense fragilité face à une humanité prométhéenne et prédatrice, sûre d’elle-même et dominatrice (ah, ces méchants écologistes qui empêchent les industriels de polluer tranquille... Mais, pardon, y'a pas non plus de pollution, c'est Allègre qui le dit).
    "Je sais enfin ce qui distingue l'homme de la bête : 
    ce sont les ennuis d'argent !"

    [Jules Renard] 
    Extrait de son Journal

    Etre au chômage est meilleur pour la santé que d'avoir un mauvais job


       (...)  La nouvelle étude australienne, qui porte sur plus de 7.000 personnes suivies dans le temps, va encore plus loin. Elle montre qu'un travail de mauvaise qualité psychosociale, c'est-à-dire avec des fortes exigences, peu de contrôle sur la prise de décision, une mauvaise sécurité de l’emploi et un déséquilibre entre l’effort et la récompense, peut même s’avérer plus néfaste que le chômage. Les chercheurs de l’université de Canberra écrivent dans leurs conclusions:

       «De manière générale, les personnes interrogées qui étaient au chômage étaient en moins bonne santé mentale que ceux qui avaient un travail. En revanche, la santé mentale de ceux qui étaient au chômage était comparable à celle de ceux qui occupaient des postes d’une mauvaise qualité psychosociale.»

        L’étude longitudinale souligne que si le fait de passer du statut de chômeur à un travail de qualité améliore le bien-être, passer du chômage à un emploi de mauvaise qualité est plus néfaste que rester au chômage. (...)


    (Pour une Union Mondialisée des Pétochards. 
    Votez)


    Cantonales : La déroute que l'UMP veut cacher !

    (...) comme l'explique le Nouvel Obs : " (...) de nombreux candidats de droite ont choisi pour le scrutin des 20 et 27 mars de masquer leur appartenance à l'UMP (...) "

       Ce qui avait donné au PCF l'amusante idée de créer un site sur lequel on pouvait récupérer des logos UMP à coller sur les affiches de candidats l'ayant omis : (...) 1000 candidats de droite aux élections cantonales ont oublié de mettre leur sigle UMP sur leur affiche électorale. Aide-les à retrouver le chemin de leur identité. Utilise l'une des affichettes ci-dessous et colle-là sur leur affiche(...) "


    Or, même le Premier Ministre qui ne souhaite pas se voir imputer une catastrophe électorale les soutiens dans leur initiative :François Fillon considère les cantonales comme des élections "très locales" et juge logique que les candidats ne mettent pas en avant leur parti" le tout sans rire ! - Nouvel Obs 




    +++


    Luc Desle
    « "Tout va très bien, Madame la Banquise, disait l'explorateur en approchant son chalumeau". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet""Cette rétro-commission avait la nostalgie dans le sang". Benoît Barvin in "Pensées pensées" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :