• "Même au lit, la tortue était gagnante". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet"


    °°°
    «Il y a des moments où tout réussit. 
    Il ne faut pas s'effrayer. 
    Ça passe.»

    °°°

    "C'est lui qui veut se présenter aux élections?
    Colombe... Va te pavaner devant lui...
    Juste pour voir..."
    Dans la chambre 2806,
     c'est la « bulle DSK » qui a explosé
    Par narvic 

       (...) Une candidature de « la gauche paradoxale »

       Il y a bien des raisons de s'interroger, en effet, sur la manière dont a été construite cette candidature sur du vide et du non-dit. Une candidature pourtant, et c'est peut-être là un point-clef, éminemment paradoxal… pour la gauche.
       Le plus évident des non-dits de cette non-campagne de DSK, jusqu'à ces derniers jours, c'était la quasi occultation dans le débat médiatique de la question pourtant essentielle du passage obligé par la primaire du Parti socialiste.
       Cette histoire aurait donc été déjà écrite, il n'était pas utile de s'y arrêter, voire de s'y attarder ? Cette primaire à gauche était déjà jouée avant d'avoir eu lieu ? Elle allait passer comme une lettre à la poste pour le candidat DSK, qui n'avait pourtant réuni lors de la précédente primaire du PS, en 2007, que 20% des votes des militants face à Ségolène Royal et Laurent Fabius ?
       Avant même « l'affaire du Sofitel », celles de la Porsche et des costumes de luxe soulignaient pourtant déjà l'extrême fragilité du scénario rédigé dans le secret des agences de marketing politique.
       Avant même d'en arriver à la bataille du premier tour, il fallait tout de même en passer par cette étape dont pas grand monde ne pointait le caractère pourtant hautement problématique: obtenir l'adoubement par un vote des militants et sympathisants socialistes de l'un des plus parfaits représentants de la « gauche caviar », le candidat d'une tout à fait improbable « gauche FMI », bref imposer à la gauche… le candidat de gauche préféré des électeurs de droite ! (...)


    Pour lire tout l'article, aller sur:
    http://www.rue89.com/2011/05/20/dans-la-chambre-2806-cest-la-bulle-dsk-qui-a-explose-204883

    °°°
    "Hé, les gars, c'est un complément pour votre RSA!
    - Mais... Mais il se fout de nous, ce pauvre..."
    toutlecine.com

    Polémiques sur l’assistance. 
    Rencontre avec Nicolas Duvoux
    Céline Bagault
    (extraits)

       Existe-t-il des situations où il vaut mieux bénéficier du RSA que d'avoir un emploi ?

       (...) Non, le principe des minima sociaux, et notamment du RSA, est de correspondre à un forfait. Les autres aides sont déduites de ces prestations. On les appelle des prestations « différentielles » pour bien signaler qu’elles sont faites pour que les personnes ne disposent pas d’un revenu inférieur à un certain seuil (fixé à 700 euros pour un couple) pour atteindre les revenus d’un travailleur payé au SMIC. Il faut être dans une situation de famille nombreuse (plus de 3 enfants) pour avoir des revenus supérieurs à ceux d’une famille dont une personne travaille au SMIC mais les problématiques sont alors différentes. Le salaire est individuel ; les prestations sociales sont calculées sur la base des revenus du ménage. 
       La Couverture Maladie Universelle est, quant à elle, attribuée sur la base non pas d’un statut (allocataire de minima sociaux par exemple) mais d’un plafond de ressources. Sauf à négliger totalement le poids des configurations familiales (mais alors il faudrait revoir l’organisation des allocations familiales si l’on veut être cohérent), il n’existe pas de situations où l’on peut gagner plus en étant dans l’assistance qu’en travaillant. Les intéressements au RMI (des primes mensuelles forfaitaires) dans les années 2000 puis le RSA ont été créés précisément pour éviter ces situations. Son barème – mode de calcul de la prestation en fonction des revenus du travail – est de 62% (on peut cumuler la prestation avec 62% des revenus du travail mais l’on déduit les ressources du foyer et le forfait d’aide au logement). (si cela pouvait faire taire tous les braiments de celles et ceux qui pensent que leurs impôts sont sans cesse détournés - non par les puissants - mais par ces fainéants de pauvres...) (...)
    http://www.scienceshumaines.com/polemiques-sur-l-8217assistance-rencontre-avec-nicolas-duvoux_fr_27298.html


    °°°
    "Finalement, les femmes, c'est moins fiable que l'argent..."

    Strauss-Kahn - Sinclair : 
    Une fortune estimée entre 30 et 55 millions d'euros

       (...) D'après L'Expansion, DSK était le fonctionnaire le mieux payé au monde. Son salaire, exempté d'impôts sur le revenu, s'élevait à 420.930 $ par an, soit 300.000 €, c'est-à-dire 25.000 € par mois. Le tout était assorti d'une enveloppe annuelle de 75.350 $, destinée « à maintenir un train de vie approprié à [sa] fonction ». Et sans compter les frais professionnels remboursés par le FMI sur présentation de justificatifs. ABC a révélé vendredi qu'en démissionnant du FMI, DSK devrait aussi toucher entre 318.000 et 349.000 € de parachute doré. Sa retraite pourrait également se monter à 318.000 $ par an, à vie. (...)
       (...) Anne Sinclair est la petite-fille de Paul Rosenberg (1881-1959), l'un des plus grands marchands d'art du XXe siècle, notamment galeriste de Picasso. La famille a vendu plusieurs tableaux que possédait le grand-père. Les Nymphéas de Monet auraient été vendus, en transaction privée, il y a une dizaine d'années, pour une vingtaine de millions de dollars. Un tableau de Fernand Léger a été adjugé à New York, en novembre 2003, par Christie's, pour 22,4 millions de dollars. En novembre 2007, L'Odalisque, harmonie bleue, de Matisse, s'envolait pour 33,6 millions de dollars. Le jour de la vente, Anne Sinclair se trouvait aux premières loges. Un peu plus tôt, Christie's avait mis aux enchères plusieurs œuvres de la collection Rosenberg, une vente qui avait rapporté plus de 14 millions d'euros. (...)
    (etc... et beurk... mais les méchants, 
    c'est quand même toujours les pauvres, 
    c'est bien connu) (...)
    Pour lire la suite - édifiante ou écoeurante, c'est selon - aller sur:
    http://www.francesoir.fr/actualite/societe/strauss-kahn-sinclair-une-fortune-estimee-entre-30-et-55-millions-d-euros-103258.html


    °°°

    "Chuuuttt!!!
    Nous allons délester un couple de faux culs français de leur or..."
    pralinerie.blogspot.com
    (La légende de Zorro)
    °°°
    Jacques Damboise
    « "Echange tronche en biais contre tête au carré, pour changer". Benoît Barvin in "Annonces déclassées""C'est uniquement quand il avait un coup dans le nez que le roi Dagobert mettait sa culotte à l'endroit". Jacques Damboise in "Pensées poussives" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :