• "Ma Belle-Mère, je la considérais comme un don de l'enfer". Jacques Damboise in "Pensées à donf".

    ùùù

    Pensées pour nous-mêmes:

    (ENVIEUX UN JOUR

    MALHEUREUX TOUJOURS)

    ùùù

    "Toi, t'as pas le moral...

    - Et toi, t'es super observateur..."

    mabellonghetti:

    Isabelle Adjani photographed by Anny Duperey, 1973

    ùùù

    https://latuffcartoons.wordpress.com/tag/venezuela/

    Trop de fer dans les épinards
    pour le Venezuela

       N’ayant pas réussi à faire entrer au Venezuela leurs camions d’« aide humanitaire », les sbires de Juan Guaido, président fantoche et marionnette des USA, en ont incendié quelques-uns. Objectif : faire croire que les destructions de nourriture étaient l’œuvre des FANB (Forces armées nationales bolivariennes), scandaliser le monde entier, justifier une invasion du Venezuela par les USA.

       Hélas, le coup était trop grossier et il a échoué. Pis : les incendies n’ont pas consumé la totalité des cargaisons et, dans les décombres, on a trouvé des matériels indigestes comme des sifflets, des câbles, des masques à gaz et des clous.

       LGS a publié le 7 février un article prémonitoire sur le contenu des camions de nourriture. Il commence par une histoire dont on ne se lasse pas. Un touriste, venant de Suisse avec un sac plein de montres en or, déclare au douanier français qu’il transporte de la nourriture pour ses lapins. Le douanier fait vider le sac et il s’écrie :« Ils mangent ça, vos lapins ? ». Et le contrebandier : « S’ils n’en veulent pas, ils n’auront rien d’autre ! ».

       Théophraste R. Auteur du polar en espagnol (à paraître) : « El yanki que confundió el petróleo y la libertad ».

       Supplément : Vidéo.
       Guaido a embauché des guarimberos vénézuéliens (sicaires, hommes de main) pour provoquer des violences à la frontière. Le salaire promis ne leur ayant pas été versé, ils sont une centaine, très jeunes, qui adjurent les militaires loyalistes de les laisser revenir au pays.

    https://www.legrandsoir.info/

    ùùù

    Benoît Barvin

    « "Toute Belle-Mère qu'elle était, la mienne prétendait qu'elle avait une âme". Jacques Damboise in "Pensées à donf"."Belle-Mère est un petit mot tout ce qu'il y a de moins charmant au monde". Jacques Damboise in "Pensées gloub". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :