• "Les cimetières sont les cantines des vers" Benoît Barvin in "Pensées pensées"

    Jean-Charles-Emmanuel Nodier est un écrivain romancier et académicien français, né le 29 avril 1780 à Besançon et mort le 27 janvier 1844 à Paris. On lui attribue une grande importance dans la naissance du mouvement romantique. Son érudition, en tant que bibliothécaire, est reconnue ainsi que ses nombreuses études et textes littéraires, notamment fantastiques (Infernaliana étant le plus célèbre, paru en 1822)


    +++

    «Les hommes n'ont jamais l'air si heureux 
    que le jour où ils abdiquent leur liberté»
    Charles Nodier- Montauban ou L'idiot 


    (Surtout les militaires. Mais pas qu'eux, hélas. Les religieux, les journalistes, les hommes et femmes politiques, vos et nos amis, nous-mêmes, surtout quand le temps est au beau, que ce sont les sacro-saintes vacances et que les poussées d'hormones vous - et nous - transforment en bêtes en rut.)

    +++

    «Quand la politique est devenue 
    une science des mots, tout est perdu.»

    Charles Nodier - Jean Sbogar



    (Mais si l'Europe peut peu... Ou veut pas...  Ou peut pas... Ou veut peu... Quèqu'on fait M'sieur le Près'? 
    Heu, je ne suis pas sûr d'être dans cette "science des mots" dont parle Nodier. Peut-être que la "déficience des mots" 
    serait un terme plus adéquat...)
     
    +++

    «Le plus grand des crimes, c’est de tuer la langue d’une nation avec tout ce qu’elle renferme 
    d’espérance et de génie.»
    Charles Nodier- La Fée aux miettes 


    Extrait de:
    La langue française en danger de mort 
    12/04/2010 par Laophi

    (...)
       Ne nous voilons pas la face : une grande partie de notre jeunesse est illettrée et produit autant de fautes lexicales et syntaxiques que Macdonald des hamburgers. En université même en Lettres, prépa ou Grandes écoles, voir des copies avec entre 10 et 30 fautes d’orthographe fait partie du lot quotidien des profs, œuvrant rappelons-le dans l’enseignement dit supérieur. En droit, où la maîtrise de la langue est indispensable, les membres du jury de l’École nationale de la Magistrature cessent de corriger toute copie à la dixième faute d’orthographe. Le secret est bien gardé pour connaître le nombre de copies rejetées ainsi.(...)

       La suite est à lire sur le blog cité ci-dessus.   


    +++

    «Quand on est roi, que peut-il manquer ? D'être Dieu.»
    Stendhal - Extrait d’ Armance 



    (Et quand on est rien?)

    +++

    «Le mauvais goût, c’est de confondre la mode, qui ne vit que de changements, avec le beau durable.»
    Stendhal- De l’amour


       "C'est bien, ma fille, tu défiles comme une cruche, c'est ça qu'il faut être, une cruche, t'es que ça dans mon défilé car c'est moi qui suis le Maître, tu comprends petite femelle, petite chose fripée et fendue... Allez, ne pleure pas, je t'aime bien quand même, Irina... Ah? C'est pas ça? Aniouchka? Bon, écoute, j'vais t'appeler Mimi, comme toutes les autres... Mimi, souris... 
       Mais baisse les paupières, c'est vers moi que tous les yeux doivent se fixer car je suis le Créateur, l'Etre ultime et... Bon Dieu, faut qu'j'arrête de m'empiffrer de sandwichs au beurre de cacahuètes, moi, car j'en peux plus de rentrer le ventre..." (etc)
    +++

    Luc Desle
    « "Le paradis est le climatiseur de l'enfer" Benoît Barvin in "Pensées pensées""Qui mord dîne", ainsi que le disait le comte Dracula." Benoît Barvin in "Pensées repassées" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :