• "Le Monstre de Frankenstein avait une sainte horreur des tatouages". Jacques Damboise in "Pensées à contre-vent".

    @@@
    Pensées pour nous-mêmes:

    (TON ÂME N'EST PAS AUSSI
    NOIRE QUE LA NUIT)

    @@@

    "Bon... 
    Je t'échange l'image du Christ en croix contre
    celle de Marie-Madeleine qui...
    - Pas question! Celle-là, je me la garde!"



    @@@

    "Pourquoi accumuler tant de richesse, Oncle Picsou?
    - Pour que les Pauvres ne puissent pas manger
    à leur faim, gros nigaud"



    INDE

    Le Parti de l'homme ordinaire
    bientôt au pouvoir ?

    INGRID THERWATH
    COURRIER INTERNATIONAL

       (...) Le 7 février, les habitants de Delhi se sont rendus aux urnes pour élire leur nouvelle Assemblée législative. Le scrutin est crucial, car Delhi, la capitale indienne, donne le pouls de la politique nationale. Le vote a d'ailleurs pris des airs de référendum autour de la politique menée au niveau national par les nationalistes hindous du Bharatiya Janata Party (BJP, Parti du peuple indien) depuis mai 2014. Or tous les sondages de sortie des urnes prédisent une large victoire de l'Aam Aadmi Party (Parti de l'homme ordinaire, AAP), qui avait brièvement occupé le pouvoir à Delhi il y a un an. Cette information doit encore être confirmée avec la publication officielle des résultats, le 10 février.

       Cette petite formation, née en 2012, a réussi à évincer les grands partis classiques. Dans le Hindu, l'universitaire Shiv Viswanathan écrit : "Le Parti du Congrès, le BJP et le Parti communiste sont des structures conventionnelles qui n'ont pas de nouvelles idées, de nouveau style ni de nouvelles expérimentations sociales à proposer. Quand l'AAP a vu le jour, il a créé une offre politique différente sur la forme et sur le fond (...). Le défi auquel il va devoir faire face est de réaliser sa politique de l'espoir." (...)

       (...) Le quotidien LiveMint note quant à lui qu'une victoire de l'AAP va inquiéter les marchés financiers "car la rhétorique d'Arvind Kejriwal [le chef de l'AAP] n'est pas juste pro-pauvres, elle est ausssi distinctement anti-grandes entreprises." 

       D'ailleurs, si une victoire portée par les pauvres se confirme, "cela voudra dire qu'ils ne gobent plus les promesses de développement du BJP. Cela veut dire que leur idée du développement est différente de celle des prétendues classes moyennes. Bien sûr, le développement implique de nouveaux emplois, mais les emplois ne suffisent pas. Le développement signifie aussi la capacité à payer l'électricité et l'eau, un logement correct, les frais médicaux et l'éducation des enfants. Les besoins et les priorités des pauvres ne sont pas les mêmes que ceux des classes moyennes. Si l'AAP gagne, les questions importantes seront : les divisions de classe augmentent-elles ? Peuvent-elles donner lieu à des conflits de classe ? Cela pourra-t-il s'étendre au reste du pays?"


    @@@
    Luc Desle
    « "Il fumait des Gitanes sans filtre puisqu'elles n'en avaient pas". Jacques Damboise in "Evidences, vous avez dit évidences?"."Ce fossoyeur refusait de fossoyer le dimanche". Jacques Damboise in "Pensées inconséquentes". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :