• "Le loup-garou était un sacré transformiste". Jacques Damboise in "Pensées inconvénientes".

    +++
    Pensées pour nous-mêmes:

    (RIS DE LA FOLIE
    DU MONDE)

    +++
    (Jésus, atteint d'Alzheimer, oubliait de plus en
    plus souvent de se vêtir)


    "Je peux faire pipi dans votre chapeau?"


    +++

    (On demanda au clown Tagadam de venir
    faire rire ces clandestins un poil trop mélancoliques)



    Obama passe en force 
    pour protéger 4 millions de clandestins

    GABRIEL HASSAN

       (...) "Obama va engager une épreuve de force sur l'immigration", annonce en titre le Financial Times ce 20 novembre. Le président américain doit en effet annoncer ce soir [le 20 novembre], dans une allocution au pays, une réforme de la politique migratoire des Etats-Unis qui protégera plusieurs millions d'immigrés clandestins de l'expulsion. Barack Obama usera pour cela de ses pouvoirs présidentiels car, comme l'écrit The New York Times dans son éditorial, "il a cessé d'attendre que le Congrès agisse".(...) 

       (...) Quatre millions d'immigrés seraient "éligibles à un statut leur garantissant une protection temporaire", indique The Washington Post.Le président devrait aussi accorder plus de visas aux travailleurs du secteur des hautes technologies, modifier les procédures de détention d'immigrés à la frontière et augmenter les aides pour renforcer la sécurité à la frontière.

       En préparant cette annonce, Obama a déclenché "une nouvelle tempête politique sur le Capitole", poursuit le quotidien de la capitale, qui relève que l'entourage du président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, a critiqué "l'empereur Obama", l'accusant d'outrepasser ses compétences.(...)

       (...) La presse américaine est très divisée sur l'opportunité d'agir par décret sur l'immigration. La droite est vent debout : "Il faut combattre ce coup de force", s'exclame un chroniqueur de la très conservatrice National Review, tandis qu'un chroniqueur du New York Times, conservateur modéré, évoque "la grande trahison [d'Obama] sur l'immigration", n'hésitant pas à parler de "présidence impériale" et de "caudillisme".

       A l'inverse, dans son éditorial, The New York Times applaudit la décision du président. "Les raisons avancées par Obama et ses conseillers sont toutes pertinentes et s'inscrivent parfaitement dans le cadre légal", estime le quotidien de centre gauche. "Le mieux que puisse faire Obama est d'offrir un répit aux gens qui sont victimes de l'inaction du Congrès", souligne le journal. La réforme ambitieuse de l'immigration votée par le Sénat en juin 2013 avait été enterrée par la Chambre des représentants à majorité républicaine.

       Plusieurs observateurs modérés craignent cependant que l'action unilatérale d'Obama ne s'avère contre-productive, en braquant les républicains au Congrès et en entravant la collaboration entre les deux partis dans tous les domaines. "L'unilatéralisme ne fera pas bien fonctionner le système", juge ainsi The Washington Post dans son éditorial.


    +++
    (Le chat du Comte de la Vivandière
    se la racontait un peu trop)



    +++
    Benoît Barvin
    « "Il s'occupait des péchés ou des pêchers, je ne me souviens plus bien". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet"."Ce vendeur de lait cru était laid, l'eusses-tu cru?". Jacques Damboise in "Pensée inconséquentes". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :