• "Le frère de Frankenstein, Damnedstein, ne fut pas plus heureux que lui". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pets"



    Monster Brains is copyright Aeron Alfrey 2006 - 2010
    °°°

    "Quoi? Tu as oublié les alliances? 
    Et c'est maintenant que tu le dis?"


    °°°


    "Un peu de brûle-gueule, Monsieur le Monstre?
    -Sans façon. Ça fait déjà un moment
    que j'ai arrêté de boire."


    °°°


    "Un boulot tranquille, qu'ils disaient. Un vrai métier d'avenir... 
    Ch't'en ficherais, moi! 
    Z'ont même pas une paire de pelles potable...
    Va bientôt falloir qu'on creuse avec les ongles... 
    P'tain d'exploiteurs capitalistes!"

    °°°


    "Si j'ai l'habitude de dormir sous une énorme poutre? 
    Mais bien entendu, Mademoiselle la Journaliste... 
    Vous, je parie que vous êtes une vraie blonde. 
    Je me trompe?"


    °°°
    "Non je ne suis pas content, Monsieur mon Banquier. 
    Vous m'aviez promis des mille et des cents 
    pour un laboratoire ultra-moderne. 
    Et voilà tout ce que j'ai pu acheter 
    avec vos quelques subsides!"
    "Je joue cartes sur table, Monsieur le Comte. 
    La banque que je représente est là 
    pour faire des bénéfices... en grugeant le client.
    - Ah, dans ces conditions, les choses sont différentes. 
    Si tout est transparent, alors, je m'incline"

    °°°

    Ces photos sont également visibles dans:


    Par Aeron Alfrey

    Jacques Damboise
    « "Le Résident avait toute la collection des Picsou Magazine. On comprend pourquoi". Jacques Damboise in "Pensées intermittentes""Fakir rit vendredi, dimanche te dessoudra" Benoît Barvin in "Pensées d'après boire" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :