• "La Belle offrit à la Bête du dentifrice haleine fraîche. La Bête le prit très mal". Benoît Barvin in "Pensées pensées".

    ***
    Pensées pour nous-mêmes:

    (TA VÉRITÉ N'EST PAS LA VÉRITÉ.
    LA VÉRITÉ N'EST PAS TA VÉRITÉ)

    ***

    "Chéri! Arrête de te ficher de moi!
    Mannequin nue, c'est un métier,
    pas une plaisanterie..."


    ***

    "T'en penses quoi, Toi, de l'immolation des tibétains?
    - Pouf... Pouf... Mmm..."


    TIBET. Immolations : 
    "Ils offrent leur corps en offrande"
    Sarah Halifa-Legrand

       (...) Les immolations font l'actualité au Tibet depuis des mois. Et notamment ces derniers jours. Katia Buffetrille, ethnologue et tibétologue à l'École pratique des hautes études, explique ces gestes à répétition.

       / Pas un mois ne passe désormais sans qu'un Tibétain ne s'immole par le feu. Depuis mars 2011, ils sont 51 à avoir fait ce geste. Comment l'expliquer ?

       - Après les manifestations de 2008 auxquelles avaient participé de très nombreux Tibétains de tout le Plateau, moines et laïcs, les habitants ont inventé différents moyens de contestation pacifiques : poèmes codés postés sur les blogs ; le "Mercredi blanc" ("lhakar") – tous les mercredis, ils mangent tibétain, parlent un tibétain pur, s'habillent en vêtements traditionnels – pour montrer leur fierté d’être tibétain, le végétarisme, le refus de faire les récoltes, le boycott des commerçants chinois au profit des tibétains, l’abandon des monastères par les moines et les nonnes qui refusent les nouvelles règles de contrôle, les manifestations en faveur de la préservation de la langue, et, enfin, les immolations... C'est la forme la plus extrême de ces contestations pacifiques.

       / Comment interpréter qu'en plus des moines, des laïcs s'immolent désormais ?

       - Les laïcs ont le même désir que les moines de voir le dalaï-lama revenir au Tibet et de préserver leur culture, leur mode de vie et leur religion. Ils défendent de plus en plus leur identité tibétaine car ils la sentent menacée. Certains de ceux qui se sont immolés ont laissé des testaments dans lesquels ils expliquent qu'ils offrent leur corps en offrande pour le Tibet. Rikyo, une jeune nomade, mère de trois enfants, qui s'est immolée en mai, a laissé une note dans laquelle elle demande aux Tibétains de ne pas se battre pour elle si elle tombe entre les mains de la police chinoise. Elle appelle les Tibétains à rester unis, à préserver leur culture en l'étudiant, à parler tibétain, et à œuvrer pour le retour du dalaï-lama au Tibet.

       / La pression exercée sur les Tibétains atteint-elle un niveau rarement égalé dans l'histoire de la région ?

       - Certains Tibétains comparent la situation actuelle à la révolution culturelle. Lhassa est devenue une vaste prison. La police est partout, en groupe de 10, portant armes, bâtons et extincteurs. Des scanners corporels sont installés à de nombreux points de contrôle dans la ville, particulièrement vers le Barkhor, le chemin de pèlerinage qui entoure le temple le plus sacré du Tibet.

       Autre pression : les déplacements des Tibétains entre les zones tibétophones du Kham et de l’Amdo et la Région autonome du Tibet requièrent la possession de quatre documents d’identité depuis mars 2012. En revanche, les Chinois han peuvent voyager librement et s’y installer. Cela n’empêche pas Lhassa d’avoir été classée pour la 5e année consécutive la ville où les résidents sont les plus heureux de toutes les villes "chinoises", à la suite d’un sondage (mais on ignore qui furent les personnes interrogées) ! 

       Ajoutons à cela la poursuite de la sédentarisation forcée des nomades, les contrôles de plus en plus stricts dans les monastères, les peines de prison très lourdes pour toute personne accusée de faire passer des informations à l’extérieur... La liste est longue.(...)

    Lire la suite sur:

    "T'as de belles cavités, tu sais...
    - Embrasse-moi... Mais fais
    attention aux dents...
    - ?"



    ***

    "Oh Mon Dieu! Encore un pauvre Européen
    saigné à blanc par une créature jaune!"


    BLACK-BOOK-DETECTIVE-MAGAZINE-33.061
    Le vingt-huitième Etat membre
    PresseuropDie Welt

       (...) L’UE aurait un “membre secret” : la Chine. A en croire Die Welt, en effet, le “plus important partenaire commercial de l’UE après les Etats-Unis” mise de plus en plus, et au grand dam de Bruxelles, sur ses relations bilatérales avec les Vingt-sept.

       Début septembre, le ministère des Affaires étrangères chinois a ainsi convié 16 pays d’Europe centrale et orientale à Pékin pour une “Conférence européenne”, afin de célébrer la création d’une nouvelle association entre les Etats d’Europe centrale et orientale, surnommée “CEE” par le journal. Celle-ci, qui s’est dotée dans la foulée d’un secrétariat, compte 16 pays, dont dix membres de l’UE. Mais si les pays de l’Albanie jusqu’à la Pologne ont envoyé leurs ambassadeurs, celui de l’UE n’a, lui, pas été invité.

       Les représentants de Bruxelles étaient alarmés : la nouvelle semblait révéler le principe “diviser pour mieux régner” dans la politique chinoise envers l’UE.

       Et tant que Bruxelles ne bougera pas sur des questions considérées importantes pour la Chine, comme la reconnaissance en tant qu’économie de marché ou l’abandon de l’embargo sur les ventes d’armement, Pékin continuera à développer de manière subtile des relation de dépendance de la part de certains Etats européens, explique au quotidien berlinois le politologue Jonas Parello-Plesner. Par exemple en Grèce, où la Chine a repris une partie du port de Pirée, en Hongrie, à qui la Chine à offert un “crédit spécial” d’un milliard d’euros.

       Et tandis que les diplomates chinois affirment vouloir “renforcer les relations avec l’UE” à travers cette coopération économique, Die Welt note que Bruxelles reste sceptique: Ses représentants veulent observer si Pékin essaie de faire des pays du CEE un lobby à travers ses leviers économiques. (veulent observer si... ahaha!)

    Lire sur:


    ***
    Luc Desle
    « "Même avec son nez de clown, cet anthropophage ne me fit pas rire." Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet"."La Haine et l'Envie dormaient dans le même lit et cela ne se passait pas très bien". Benoît Barvin in "Pensées pensées". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :