• "L'eau de vie de l'écrivaine Françoise Sangan sentait l'alcool". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet".

    °°°

    Pensées pour nous-mêmes:

    (TU NE POSSÈDES PAS LE TEMPS)

    °°°

    (Pour... Hips... dormir, je comptais... Hips...

    les petits... hips... cochons roses...)

    http://hautemessla.tumblr.com/

    °°°

    (Copain d'un célèbre chanteur

    soignant sa dépression)

    ballajack.com

    Renaud, téléthon à lui tout seul

    d’une presse garde-malade


    Fondateur d'@rrêt sur images

       C’est Le Monde, journal de référence, qui annonce la merveilleuse nouvelle : « Renaud l’annonce en une du Parisien samedi : “J’arrive”. Le chanteur a écrit quatorze nouvelles chansons, et compte très prochainement enregistrer un nouveau disque. »

       Diable, une annonce de Renaud à la une ! Précipitons-nous sur l’article du Parisien. C’est un vrai reportage de terrain. Le quotidien s’est rendu à l’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse), et plus précisément à la terrasse du restaurant Le Bouchon, où le grand dépressif national a ses habitudes.

       Renaud, qui refuse toute interview, confirme néanmoins la rumeur : il a écrit quatorze nouvelles chansons. Quant au « j’arrive », en voici le récit : « A midi, il arrive dans une petite voiture qui le dépose devant le Bouchon. Il s’installe avec son frère Thierry Séchan devant un pastis. On le salue. Des fans passent. “Vous nous manquez”, lui lance une dame, émue. “ J’arrive ”, lui répond-il d’une voix caverneuse, hésitante, qui semble lui demander énormément d’énergie.

       On essaie d’en savoir plus sur ses nouveaux morceaux. “ C’est fini ”, se contente-t-il de nous répondre. Fini ? “J’ai écrit 14 chansons, je veux les enregistrer vite. Il y en a une que j’ai faite avec Grand Corps Malade. ” On aimerait pouvoir passer quelques minutes en sa compagnie. “ Je n’ai pas quelques minutes. En plus, je dois aller chez le dentiste dans un quart d’heure. ” »

       Donc, Le Parisien, à l’heure du pastis, a extorqué trois mots au chanteur, intercepté un borborygme adressé à une fan, et en fait un titre de une, que reprend en chœur la presse du week-end. Reste un léger détail : interpréter ces 14 nouvelles chansons. De l’aveu même de son frère, Thierry Séchan, il est incapable de chanter, comme le confirme une interview d’outre-tombe à RTL. (...)

       (...) Quel rôle joue ici la presse ? « Garde-fou » et « pousse-au-crime », dit Libé. On dirait plutôt : garde-malade. Entre l’envoyée spéciale du Parisien, et le présentateur du Journal de RTL – « Ça veut dire que l’album va être enregistré. C’est une formidable nouvelle ! » – pas un pour poser frontalement la question : « Renaud, comment tu vas faire pour chanter ? »

       Autant dans le reportage du Parisien que dans l’interview de RTL, en passant par les émissions commémoratives, il ne s’agit pas pour les journalistes de faire de l’information, mais de se mettre en scène en copains qui tiennent pudiquement la main au chanteur pour l’aider à remonter la pente, à sortir du trou, en enthousiastes addictologues du dimanche qui auront fait tout ce qui est humainement possible. Renaud n’est pas seulement un sujet ordinaire de scoop bidon, c’est une grande cause nationale, un téléthon à lui tout seul.

    http://rue89.nouvelobs.com/2015/06/22/renaud-telethon-a-tout-seul-dune-presse-garde-malade-259883

    °°°

    "Bon... La cravate dessus ou dessous la veste?

    Et la jambe? Je la croise sur l'autre ou bien?"

    "L'eau de vie de l'écrivaine Françoise Sangan sentait l'alcool". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet".

    (Pas de doute, cet acteur se la jouait...)

    http://hautemessla.tumblr.com/

    °°°

    Benoît Barvin

    « "Soudain le Lapin blanc d'Alice revint, tout crotté de sa sortie, à la grande colère de sa maman". Jacques Damboise in "Pensées inconséquentes"."Il se sentait aussi vain qu'une médaille militaire". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :