• "Je vais de mal en Pise, s'esclaffait, seul, Casanova". Jacques Damboise in "Pensées pensées".


    °°°
    Pensées pour nous-mêmes:

    (SOIS LE MAÎTRE DE TA PROPRE FOLIE)

    °°°
    (L'invasion des dizaines de - petits - gardes suisses
    effrayait la république Teutonne...)

    Achtung, les Suisses débarquent !
    Rüdiger Soldt

       (...) Constance, un samedi après-midi de février. Comme presque tous les samedis depuis six mois, tous les parkings de la ville affichent complet : pas une place à l'Augustinergarage, sur le parking de la vieille ville, ni sur celui de Döbele, rien. Les Suisses sont de retour dans la ville du concile qui mit fin au grand schisme d'Occident en 1418. Si les petits pains ne manquent pas vraiment sur la table du petit déjeuner, ils ne suffisent toutefois pas à redonner le sourire aux habitants de Constance. Leur cité est de nouveau livrée aux riches envahisseurs. (Achtung, amis allemands, fous z'êtes enfahis!)
       Il s'agit d'une invasion pacifique et lucrative : les nouveaux occupants n'arrivent pas avec des chars blindés de l'armée suisse, mais au volant de gros 4x4 immatriculés dans les cantons de Saint-Gall, Thurgovie et Zurich. Les 2 469 places de parking de la ville ne suffisent plus à ces visiteurs en quête de bonnes affaires car les Suisses n'hésitent plus aujourd'hui à parcourir une bonne cinquantaine de kilomètres pour venir faire leurs courses (habillement, médicaments, alimentation) en Allemagne et faire des économies. (...)

    °°°
    "J'croyais que les sénateurs passaient leur temps
    à roupiller... Meuh non, faut qu'ils nous
    emm... tout le temps... Eux-aussi... Sigh..."
    Snoopy (c) Schultz

    Carte d'identité biométrique:
     le texte examiné au Sénat
    Aude Lorriaux

       (...) Le Sénat a de nouveau rétabli sa version de la proposition de loi créant un mégafichier de l'ensemble des Français destiné à lutter contre les usurpations d'identité. Le ''fichier des honnêtes gens'' (comme tous les gens de l'UMP?), comme l’appelle le député UMP François Pillet, était de retour au Sénat pour la quatrième fois (rien d'autre à f... les sénateurs?). C'était la dernière opportunité pour la haute assemblée (tenue par la gauche depuis septembre) d'infléchir dans un sens moins sécuritaire ce projet de loi, qui vise à mettre en place une base de données biométriques et une nouvelle carte nationale d'identité à puce. But affiché du texte: éviter les usurpations d'identité et les infractions qui en découlent, puisque, comme l'estime le projet de loi, ''le lien entre usurpation d'identité ou fraude documentaire et crime organisé ou terrorisme s'avère particulièrement étroit'' (poil sous les bras... Désolé, mais, parfois, les infos, hein?). Une nouvelle disposition qui inquiète les associations. Vingt-sept organisations, partis et syndicats ont lancé ce mardi une pétition contre le fichage numérique intitulée "Sauvons la vie privée".


       Le fichier mis en place contiendra les données de près de 45 millions de personnes. (c'est tout?) La nouvelle carte d'identité sera équipée de puces contenant ces données biométriques, soit la photographie de la personne, les empreintes digitales numérisées, la taille et la couleur de ses yeux (celles de son sexe et... heu, pardon...) .(...) 

    °°°
    "Il se prend pour qui,
    ce minuscule Résident?
    Pour Moi, peut-être?
    Vraiment pitoyable..."

    Je ne vous parlerai pas de Sarkozy...
    Jean-Paul Mari

       (...) Au secours ! Petit-déjeuner, midi, soir, nuit, cauchemars...Il est partout. L’imminent-candidat, le président sans surprise, une idée au matin, un soufflet affaissé au soir, le monde construit et déconstruit en un seul jour, chaque jour, tous les jours. Et des milliers de commentaires, aussitôt exprimés, aussitôt oubliés pour la plupart. Il est là, tout le temps, en mots, images, en marionnette, en musique, en chansons. Occupe un temps précieux de notre cerveau, de notre vie. Et je n’ai pas envie d’en parler.

       J’aurais envie de vous parler d’Antony Shadid, grand reporter au New York Times, spécialiste du Moyen-Orient, journaliste brillant, sincère, de ceux qui paient cash leurs reportages. Pendant la guerre d’Irak, il offrait aux Américains assommés par la propagande Bush une image différente des Irakiens, la population, pas les sbires de Saddam. Il est mort en traversant la frontière pour aller à Homs. Mort à cheval, difficile à croire. D’une violente crise d’asthme parce qu’il était allergique au poil de la bête qui le transportait. Mort absurde? Elles le sont toutes. (...)

    °°°
    "Et encore... Pour certaines prestations,
    je ne suis pas payée...Paraît-il...
    - Ahaha, ma collaboratrice a de l'humour..."

    Salaires: Les femmes gagnent
     en moyenne 20% de moins 
    que les hommes
    LE DANIAU AFP.COM

     L'Insee a publié mercredi son enquête (sempiternelle)  «Emplois et salaires»...

       (...) On ne les appelera plus «mademoiselle», mais leur salaire est encore loin d'égaler celui de «messieurs»!
       «En 2009, le salaire net moyen en équivalent temps-plein des femmes atteint 80% de celui des hommes dans le secteur privé et 87% dans le secteur public», écrit l'Insee (Monsieur ou Madame?). Le constat était le même pour 2008. (...) 
       Cette situation tient à plusieurs facteurs, notamment une «structure des qualifications différentes» : «par exemple, 19% des hommes salariés du privé sont des cadres contre seulement 12% des femmes», note l'Insee. Mais ça n'explique pas tout!
       Même au sein de chaque catégorie socioprofessionnelle, les écarts demeurent. (...) 
       (...) Chez les cadres du privé, le salaire des femmes est inférieur de 23% et de 21% dans le public, indique l'Insee, notant que cet écart «peut s'expliquer en partie par un effet de plafond de verre (hein??), mais aussi par d'autres éléments, comme les choix de spécialité de formation, les secteurs d'activité ou les déroulements de carrière».
       Cet écart de salaire chez les cadres est «beaucoup moins important chez les moins de 25 ans que chez les seniors», ajoute encore l'Insee, qui relève également que les écarts «sont moins élevés dans les autres catégories socioprofessionnelles». (...) 

    Et blablabla, constat éternel(?)  sur:

    °°°
    Benoît Barvin
    « "Étrange: Le roi des cloches détestait les boules Quies". Benoît Barvin in "Étrange, vous z'avez dit"."Ce pelé, ce galeux, était pété de thunes. Ce qui compensait." Jacques Damboise in "Pensées de noeud-noeud" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :