• INCENDIAIRE


    (légende américaine qui sied parfaitement à notre petit résident actuel et sa bande de malfrats)


    $$$

    Posté par lediazec le 22 avril 2010 

       "Mais que veulent-ils ces jeunes banlieusards, « français à reculons » pour la plupart, étrangers dans leur pays, que cherchent-ils au juste ? Du boulot ? Plus de sécurité ? Une meilleure ambiance dans leur cité ? Une éducation mieux adaptée ? Une vie de famille plus harmonieuse ? Une société plus libre ? Qu'on arrête les magouilles politiques, les combines et les sales affaires ? Que les mots aient leur juste valeur ? Que désirent-ils exactement ? Que les gens qui parlent de morale soient moins sales ? Que l'avenir soit autre chose que le statut d'assédicien qu'on chope à l'adolescence et qu'on quitte à la retraite sans avoir planté un clou ? » 

       Voilà le sujet que Sarko évite soigneusement d'évoquer pour ne s'attarder que sur ce qui arrange le mieux ses affaires, le 9-3. Encore une panne. Encore un un sujet pour babilleurs médiatiques. Mais le pays dans tout ça ? Et la politique citoyenne, elle est dans quel rayon ? Ce gars-là est un mythomane nuisible. Il se prend pour Eliot Ness et il prend la France pour la bande à Al Capone !"




       Voici la conclusion de l'article signé Lediazec sur le site Ruminances - dont vous avez le lien plus haut. Une conclusion que de nombreux citoyens pourraient cautionner. 
       
       Le "peuple", ou du moins les individus qui créent cette "masse," ne demandent jamais qu'une seule chose: vivre décemment, respectés, dans une atmosphère, si pas amicale, en tout cas dénuée de mépris, de haine, de faux-semblant. Que les richesses de ce pays - et cela vaut pour chacune des autres nations dans le monde - soient partagées de manière moins inégalitaire - ne rêvons pas encore trop -, et les "sauvageons" ou les "racailles" s'évanouiront très vite pour laisser place à des individus, à des familles, à des citoyens responsables et heureux de vivre dans une société respectable car elle les respecterait. 
       
       Ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui.

    $$$

    Quelques chiffres 

    2000 :
    Aux Etats-Unis, les 10% d’Américains les plus riches possédaient 47% des richesses du pays / 1% accaparait 21% du gâteau.
    2005 :
    10% d’Américains possèdent 48,5 % des richesses / les 1% plus riches possèdent 22% du gâteau.  

    Les revenus des patrons
    L’éditorial de The Economist révèle les chiffres :
    Il y a 30 ans :
    Le revenu moyen des 100 plus gros PDG américains était de 1.3 million de dollars par an, soit 39 fois plus que le salaire moyen d’un travailleur.
    Aujourd’hui :
    Ces mêmes patrons touchent en moyenne 37.5 millions de dollars par an, soit 1000 fois plus que le salaire moyen d’un travailleur !  

    En France ?

    La tendance est bien entendu la même. Voici les chiffres donnés par l’Observatoire des inégalités le 16 décembre 2009 :

    La répartition de l’ensemble des revenus est particulièrement inégalitaire. Les 10 % les plus pauvres reçoivent 3,7 % de l’ensemble, alors que les 10 % les plus riches disposent de 24,1 %. Une part 6,5 fois plus importante.

    Benoît Barvin
    « ELGA ET LES FRONTIERES DU POSSIBLE"une jolie femme n'attend qu'une seule chose: que vous le lui disiez." Alfred Capus »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :