• "Il percutait quand on le lui demandait, cet automatique". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet".

    @@@
    Pensées pour nous-mêmes:

    (FAIM D'AMOUR EST PRÉFÉRABLE
    A FAIM DE VIANDE)

    @@@

    « Mieux vaut dormir debout 
    que courir couché. »
    Ruppert Barnes


    @@@

    "Bien d'accord avec vous"


    Le plus vieux marathonien du monde 
    prend sa retraite

       (...) Coiffé de son éternel turban, le plus vieux marathonien du monde, un Britannique, sikh, participera dimanche à Hong Kong à sa dernière course. À 101 ans, il commence à trouver la compétition "difficile". Fauja Singh, surnommé "la tornade en turban", a commencé à courir à 89 ans et a terminé depuis neuf marathons, dont ceux de Londres et New York. Il a réussi son meilleur temps à Toronto, en 5 heures, 40 minutes et 4 secondes. Dimanche, il courra sur 10 km, en parallèle du marathon de Hong Kong.

       Singh, qui fêtera ses 102 ans le 1er avril, indique qu'il n'est pas malade, mais que la course devient "difficile" à son âge : "Je crois que je dois me retirer quand je suis encore en forme." Pesant à peine 52 kg, le visage orné d'une longue barbe blanche et la tête coiffée d'un turban orange imposant, le vieil homme apprécie la notoriété. "J'ai peur que, lorsque je m'arrête de courir, plus personne ne m'aime. Pour le moment, tout le monde m'aime... J'espère qu'on ne m'oubliera pas", déclare-t-il avec un brin de coquetterie aux journalistes. Il parle en pendjabi, un traducteur à ses côtés. Cet arrière-arrière-grand-père était agriculteur dans l'État du Pendjab (nord de l'Inde) avant de s'installer en Grande-Bretagne, à Ilford, au nord-est de Londres. (...)

       (...) Il a découvert le marathon à travers une émission télévisée, peu après la mort de sa femme et d'un fils, à un moment où il avait besoin de se trouver un centre d'intérêt. "Turbaned Tornado" est considéré comme le plus vieux marathonien au monde, mais le Livre des records ne peut homologuer le record, car le vieil homme n'a pas... d'acte de naissance. Il a été porteur de la flamme olympique aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004 et à nouveau aux JO de Londres en 2012. Il a également participé à des spots publicitaires. 

       Son entraîneur, Harmander Singh, se dit toujours "intrigué et impressionné" par son "poulain", au bout de 13 ans de collaboration. "Il a toujours eu une attitude positive. Si je lui dis on fait 10 km aujourd'hui, il répond et pourquoi pas 20 km", explique-t-il. Fauja Singh ne participera plus aux compétitions, mais pas question de s'arrêter de courir : il continuera d'aligner les foulées pour "prendre soin de (sa) santé". (...)



    @@@

    "Quelle déchéance! Nous voilà 
    sur un petit blog Frenchie, maintenant"

    lego-marvel-super-heroes-magneto-wolverine-deadpool

    @@@

    "Maître, Maître, j'ai trouvé un nouveau
    moyen de combattre les drones!"



    Léonard, par Turk et De Groot

    22 astuces pour échapper aux drones


       (...) C'est une sorte d'inventaire à la Prévert, retrouvé par des journalistes de l'agence de presse américaine Associated Press au Mali. On peut y lire les 22 conseils et autres astuces technologiques recommandés par Al-Qaida pour se prémunir contre les frappes de drones.

       - Astuce numéro un : il est possible de connaître les intentions et la mission des drones, grâce au logiciel russe 'Sky Grabber', disponible sur le marché pour la modique somme de 2 595 dollars [1 961 euros]. 
       - Astuce numéro deux : utiliser du matériel de brouillage radio pour désorienter les drones. 
       - Astuce numéro trois : disposer des bouts de verre sur le toit des voitures ou des immeubles pour réfléchir la lumière. 
       - Astuce numéro quatre : disséminer des snipers expérimentés pour abattre les drones, en particulier les drones de reconnaissance.

       S'ensuivent un certain nombre de directives de dissimulation plus classiques : éviter de rester longtemps à découvert en particulier de nuit, s'abriter sous des arbres feuillus, utiliser des abris naturels (grottes, forêts), se servir de la fumée pour se protéger en faisant par exemple des feux de vieux pneus... Et enfin, que les chefs de groupe ou les personnes recherchées n'utilisent sous aucun prétexte du matériel de communication car l'ennemi peut toujours vous identifier puis vous localiser.


    @@@
    Benoît Barvin
    « "Il était fier du chemin qu'il n'avait pas accompli". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet"."Il était amoureux de son peigne, ce chauve, amour non partagé, on s'en doute". Jacques Damboise in "Pensées contrites". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :