• "Il était si poli que toutes les insultes glissaient dessus". Benoît Barvin in "Pensées à contre-pieds"



    °°°
    Politesse. 
    "La plus acceptable des hypocrisies."


    [Ambrose Bierce]  
    Extrait de Le Dictionnaire du diable 
    (Certains ne le sont pas, heu... hypocrites, 
    puisque peu polis. Mais, bon, ça se discute)

    °°°
    "OH LE PAUVRE! C'EST TROP INJUSTE!"
    (commentaire de ma grande-mère atteinte d'Alzheimer 
    en regardant l'encornage d'un matador par un méchant taureau)

    (...) Évincé il y a quelques jours du gouvernement, Patrick Devedjian a accusé (brrr... on tremble), hier, l'Élysée (Montmartre?) d'avoir multiplié les pressions auprès d'élus pour obtenir aussi sa tête (obtenir ou "se payer"?) dans son département des Hauts-de-Seine. L'ancien ministre de la Relance (ahahaha!) a visé explicitement le fils du Président, Jean Sarkozy. À quatre mois des cantonales, cette «petite bombe» (ça s'appelle une "bombinette") risque de relancer des tensions déjà récurrentes au sein de l'UMP locale (Meuh non... Grande Famille... Travail pour la France... Intérêts supérieurs... et coetera). Patrick Devedjian, qui est président du conseil général, a ainsi évoqué dans un entretien au Monde une véritable «campagne orchestrée» (avec cymbales et chef de choeur?) depuis la présidence de la République pour lui faire perdre la tête (le plus simple aurait été de faire venir une femme de petite vertu... ou un homme, jeune de surcroît...) de la fédération UMP du département, lors d'un vote interne lundi dernier. Au final, c'est Jean-Jacques Guillet, proche de Charles Pasqua (l'ami, que dis-je, le pape des rétro-commissions), qui a remporté la fédération (319 voix contre 180).

    °°°
    "La calomnie, ce n'est pas mauvais... 
    contre l'hypocrisie."

    [Alphonse Allais] 
    Extrait du journal Le Tintamarre 

    - 28 Octobre 1877


    "Hypocrite, moi? C'est de la calomnie!"

    (Ah ces nouveaux sportifs capitalistes, ils ont réponse à tout)

    °°°
    Charité : 
    "hypocrisie qui donne dix sous d'attention 
    pour recevoir vingt francs de gratitude."

    [Jules Renard]


    625 millions de dollars pour les sauveteurs de Ground Zero


    (...) Des milliers de secouristes qui avaient été intoxiqués à Ground Zero après les attentats du 11 septembre 2001 ont accepté 625 millions de dollars (457 millions d'euros) "au moins" de dédommagements pour leurs problèmes de santé, a annoncé vendredi 19 novembre leur assureur.( 9 ans de procédure, pas trop long, quand même...) (...)


    (...) Le montant total des indemnisations pourrait aller jusqu'à 712,5 millions de dollars, qui correspondent à l'enveloppe maximum fixée entre les parties il y a quelques semaines. La compagnie d'assurances spécialement créée à cet effet en 2004, WTC Captive, a précisé dans un communiqué que 10 043 plaignants, essentiellement des pompiers, policiers et ouvriers du bâtiment, avaient signé l'acte de conciliation qui met fin à des années de procédures et clôt le dossier.(...)



    A mettre en perspective - mais au niveau mondial, évidemment, 
    avec la recapitulation des banques à partir de 2008.

       Un total de 500 milliards de perte et 300 milliards de recapitalisation 

       À partir de l'été 2007, les banques du monde entier ont dû passer chaque trimestre dans leurs comptes des dépréciations de la valeur de leurs actifs liées aux subprimes, en particulier les ABS et les CDO. De l'été 2007 à l'été 2008, ces dépréciations ont totalisé 500 milliards de dollars américains, ce qui a fait chuter d'autant les capitaux propres des banques. Certaines ont épongé ces pertes grâce à des augmentations de capital, en vendant en Bourse de nouvelles actions.

       Ces augmentations de capital ont totalisé 300 milliards de dollars de la mi-2007 à la mi-20081. Plusieurs fonds souverains, de pays asiatiques notamment, ont ainsi pris des participations significatives au capital des grandes banques américaines.

       Mais ces recapitalisations sont restées inférieures de 200 milliards de dollars américains aux pertes constatées, une majorité de banques préférant reconstituer leurs réserves par une diminution de leur activité traditionnelle de crédit et se contentant de respecter au strict minimum les ratios de solvabilité.



    °°°
    "Il n'y a pas de société possible, 
    si elle n'est fondée sur l'hypocrisie."


    [Maurice Donnay] 


    Hervé Morin. «On n'est pas des béni-oui-oui de l'UMP» 
    (ni des "béni-non-non", quand même?)


       L'ancien ministre Hervé Morin (Ministre? De quoi, déjà?), président du Nouveau Centre (du nombril?), espère bien (l'espoir faisant vivre) compter désormais politiquement (enfin). Mais celui qui va redevenir député de l'Eure (pas de chômdu pour nos heureux ministres débarqués) aura fort à faire pour s'imposer entre François Bayrou et Jean-Louis Borloo (surnommés "les deux moustiquaires et demi).



    °°°
    Les moeurs sont l'hypocrisie des nations.


    [Honoré de Balzac]
    Extrait de Physiologie du mariage


    "Nous n'avons rien d'autre à ajouter...
    - T'as lu sa "physiologie du mariage"?
    - Ouais... J'l'ai trouvé super... 
    Même si ça a un peu vieilli, quand même"

    °°°

    Luc Desle
    « "Ce leader fasciste abhorrait le café au lait". Jacques Damboise in "Pensées pensées""Atteint de la maladie d'Alzheimer, cet historien des conflits armés avait désormais toujours le sourire aux lèvres". Benoît Barvin in "Pensées à l'envers" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :