• "Il donnait des cours de mastication, l'Ogre". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet".

    +++
    Pensées pour nous-mêmes:

    (PEUT-ON RIRE DE TOUT DEBOUT?)

    +++

    Je parlerai de toi - Michel Fugain - Acoustic


     Je Parlerai De Toi

    1/ Je ne parlerai pas du monde d'aujourd'hui
    Cela ne sert à rien de hurler face au vent
    Je n'en parlerai pas
    Je n'en parlerai pas car à quoi sert un cri
    S'il ne réveille pas la conscience des gens
    Je n'en parlerai pas
    Je ne parlerai pas des scandales en série
    Des filles de l'amour qui vivent sans amour
    Des travailleurs au noir sous payés asservis
    Dans des caves humides où n'entre pas le jour 

    Refrain:
    Je parlerai de toi
    Rien que de toi qui donnes encore
    Un peu de joie
    A mes années d'automne 
    De la peur qui m'oppresse
    Au coœur chaud de tes bras
    Quand je sens ta jeunesse
    Avide encore sous moi 
    Je parlerai de toi 
    Je parlerai de toi

    2/ Je ne parlerai pas de l'hiver qui s'en vient
    Jetant sur le pavé ceux qui ont tout perdu
    Je n'en parlerai pas
    Ceux qui malgré la honte osent tendre la main
    Des enfants affamés volés violés vendus
    Je n'en parlerai pas
    Non je ne dirai rien de ce qui me fait mal
    De ce qui me révolte et ce que je ressens
    Je n'en parlerai pas car tout devient banal
    Et l'odeur de la mort et la couleur du sang

    Au refrain

    Je ne parlerai pas des discours vains et creux
    Des tribuns convaincants beaux parleurs de tous bords
    Sous couvert d'un parti ou représentant Dieu
    De la loi de la jungle et celle du plus fort
    Je fermerai les yeux sur tout ce que je vois
    De tout ce que j'entends je ne soufflerai mot
    Et porte verrouillée je resterai chez moi

    Refrain final :
    Je parlerai de toi
    Rien que de toi qui donnes encore
    Un peu de joie
    A mes années d'automne 
    De la peur qui m'oppresse
    Au coœur chaud de tes bras
    Quand je sens ta jeunesse
    Avide encore sous moi 

    Je parlerai de toi
    Rien que de toi qui donnes encore
    Un peu de joie
    A mes années d'automne 
    De la peur qui m'oppresse
    Au cœur chaud de tes bras
    Quand je sens ta jeunesse
    Avide encore sous moi 
    Je parlerai de toi 
    Je parlerai de toi

    Je parlerai de toi
    Tout simplement de toi…


    +++
    Encore : Michel Fugain


    Encore:

    Encore 100 fois vivre d'amour
    100 fois tomber, renaître
    S'aimer comme au premier jour
    Se détruire peut-être.
    Nos regards qui se dévorent
    Ton parfum qui m'enflamme
    Et ma peau qui te réclame
    Pour que l'on puisse encore
    S'envoyer dans les étoiles
    S'envoler jusqu'au final
    Dans un ultime corps à corps
    De l'amour comme ça,
    j'en veux encore
    Faire d'un lit un champ d'honneur
    À nous exploser le coeur
    De la petite à la vraie mort
    De l'amour comme ça,
    j'en veux encore.

    Encore 100 fois boire au ruisseau
    Du plaisir et des larmes
    S'aimer vivant, presque trop
    Sans peur et sans armes
    Et si je tombe à genoux
    Fou d'amour et sans honte
    Je serai au bout du compte
    Bien plus grand que debout.
    S'envoyer dans les étoiles
    S'envoler jusqu'au final
    Dans un ultime corps à corps
    De l'amour comme ça,
    j'en veux encore
    Faire d'un lit un champ d'honneur
    À nous exploser le coeur
    De la petite à la vraie mort
    De l'amour comme ça,
    j'en veux encore.
    Faire l'amour comme un cadeau
    Et monter toujours plus haut
    Comme un outrage au Dieu qui dort
    De l'amour comme ça,
    j'en veux encore.
    Tout donner sans retenir
    À la Terre qui va s'ouvrir
    Comme le ventre d'où je sors
    De l'amour comme ça,
    j'en veux encore

    [ Ces sont Encore Paroles sur http://www.parolesmania.com/ ] 

    +++

    Michel Fugain - Je N'aurai Pas Le Temps [1967] ReWorked



    Je n´aurai pas le temps
    Pas le temps

    Même en courant
    Plus vite que le vent
    Plus vite que le temps
    Même en volant
    Je n´aurai pas le temps
    Pas le temps

    De visiter
    Toute l´immensité
    D´un si grand univers
    Même en cent ans
    Je n´aurai pas le temps
    De tout faire

    J´ouvre tout grand mon cœur
    J´aime de tous mes yeux
    C´est trop peu
    Pour tant de cœurs
    Et tant de fleurs
    Des milliers de jours
    C´est bien trop court
    C´est bien trop court

    Et pour aimer
    Comme l´on doit aimer
    Quand on aime vraiment
    Même en cent ans
    Je n´aurai pas le temps
    Pas le temps

    Je n´aurai pas le temps
    Pas le temps...

    +++

    Michel Fugain : Où s'en vont


    Ou s´en vont? Ou s´en vont?

    Tous ces potes qu´on aime, ces certaines affections.
    Qu´on est long, qu´on est long
    à dire les je t´aime qu´on pense quand ils s´en vont.
    Ooooh oooh ooooh ooh ooh oooh
    Font les gens qu´on aime quand ils s´en vont.
    Ooooh oooh ooooh ooh ooh oooh
    C´est pas vrai qu´ça s´arrête, ce s´rait trop con.

    Les copines, les tontons
    ces anges à nous, nos divines affections.
    Qu´on est long, qu´on est long
    à dire les je t´aime qu´on pense quand ils s´en vont.
    Ooooh oooh ooooh ooh ooh oooh
    Font les gens qu´on aime quand ils s´en vont.
    Ooooh oooh ooooh ooh ooh oooh
    C´est pas vrai qu´ça s´arrête, ce s´rai trop con.

    Ou s´en vont? Ou s´en vont?
    Tous ces potes qu´on aime, ces certaines affections.
    Qu´on est long, qu´on est long
    à dire les je t´aime qu´on pense quand ils s´en vont.

    Oooooaaaaah

    Ooooh oooh ooooh ooh ooh oooh
    Font les gens qu´on aime quand ils s´en vont.
    Ooooh oooh ooooh ooh ooh oooh
    C´est pas vrai qu´ça s´arrête, ce s´rai trop con.
    Ooooh oooh ooooh ooh ooh oooh
    Font les gens qu´on aime quand ils s´en vont.
    Ooooh oooh ooooh ooh ooh oooh

    +++
    Nadine Estralla
    « "Déguisé en mouton, ce loup se mit à bêler tristement". Benoît Barvin in "Pensées pensées"."Ses voisins Morts-Vivants étaient quand même mortellement ennuyeux". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :