• "En secret, la bête à Bon Dieu en pinçait pour Monsieur Satan". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet"

    @@@
    Pensées pour nous-mêmes:


    (SI TU T’ÉLÈVES SUR UN CHÂTEAU DE CARTES, 

    MÉFIE-TOI DU VENT)

    @@@


    COURTS RECITS AU LONG COURS(20)
    pcc Benoît Barvin


    La guitare

       Acoustique, elle attendait des doigts agiles férus de musique classique. Elle n'eut droit qu'à ceux, déformés, d'un brave vieux gitan que ses enfants avaient récompensé en "l'empruntant", cette guitare, dans un magasin de musique qui avait ensuite mystérieusement brûlé.
       Comme il s'agissait de chenapans malhabiles et un rien stupides, dans leur course éperdue ils en avaient ébréché le corps de bois, de sorte que les rythmes du vieux musicien déformaient, et l'ouïe délicate et la fierté blessée du malheureux instrument.
       C'est sur un dernier accord discordant qu'elle se brisa en mille morceaux, avec un soupir d'aise.


    Sauvage

       Il avait de tout temps été impitoyablement honnête. Il détestait les méandres saugrenus des Lois, les tergiversations mensongères des Politiques, les arguties cyniques de la Finance et, même, les sourires faux de ses amis proches. Au bureau, on le savait sourcilleux sur l'exactitude des comptes de la Société et l'on avait pris   l'habitude de s'y fier aveuglément.
       Puis, en raison de la Crise, son patron et ses sbires lui mirent le marché en mains: truquer les résultats financiers ou ils s'arrangeraient pour faire couleur la "boîte", et lui avec, en le traînant dans la boue, le désignant comme le seul coupable de cette frauduleuse banqueroute.
       Alors lui, le petit homme bedonnant, chauve et bigleux, sentit monter en lui, à la vitesse d'un cheval au galop, un étrange cri qui finit en hurlement. Arrachant ses vêtements, il se métamorphosa en ce Sauvage qui, dents carnassières exhibées, en quelques fulgurants instants, fit un carnage sanglant au sein des décideurs malhonnêtes de son entreprise.
    @@@

    (Cet extra-terrestre fut confondu
    à cause de son horrible galurin)
    Roy Rogers

    @@@

    (On savait maintenant où l'ex-Résident avait pris
    goût aux  manches à balai)
    (L'homme au pistolet d'or, "Man With the Golden Gun") 
    Britt Ekland, Herve Villechaize et Maud Adams

    @@@

    "Tiens, prends ça, sale bête monétaire!"
    (L'homme qui rétrécit, "The Incredible Shrinking Man")


    (Les armes des citoyens étaient dérisoires)
    @@@

    (Parce qu'il se levait toujours en retard
    - et aussi en raison de ses goûts vestimentaires -
    cet acteur fut viré du studio sine die.)
    Adventures of Superman TV show cast

    @@@
    "Mais, Monsieur l'ex directeur...
    Que faites-vous?
    - Bisou, bisou, chérie...
    - Mais vous êtes en probation?
    - J'aime comme tu prononces ça,
    petite cochonne..."
    Flash Gordon movie serial promo pics

    @@@
    @@@
    Jacques Damboise
    « "A chaque jour suffit sa chaîne". Jacques Damboise in "Pensées passages""Le nouveau Résident jeta toutes les chaussures orthopédiques de l'Ancien". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :