• "Contrairement à ce que ses ennemis politiques pensaient, Clémenceau ne l'était pas". Jacques d'Amboise in "Pensées à contre-pieds"

    °°°

    (LE DIALOGUE EUROPÉEN PROGRESSAIT)


    "Toi, mon cochon, ch'te réserve un chien de ma chienne...
    - Autant pour toi, mecton!"

    °°°



       (...) Le sommet européen de Bruxelles a tenu ses promesses : Nicolas Sarkozy a eu une engueulade historique avec José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, après avoir demandé, en vain, des excuses pour les vives critiques de la politique française vis-à-vis des Roms. Un clash doublé d'un couac embarrassant avec la Chancelière allemande Angela Merkel qui a démenti avoir annoncé au président français qu'elle allait suivre son exemple sur les Roms, comme il s'en est vanté lors de sa conférence de presse. (...)

    °°°

    Il était un petit homme, pirouette
    (paroles "arrangées" par Jacques d'Amboise)

    by Chansons enfantines

    Il était un petit homme
    Pirouette, cacahuète
    Il était un petit homme

    Qui avait une drôle de maison {x2}
    (Qui avait de drôles de façon) (X2)

    La maison est en carton
    (Toujours à plastronner)
    Pirouette, cacahuète
    La maison est en carton
    (Toujours à plastronner)
    Les escaliers sont en papier {x2}
    (et à mentir comme un benêt) (X2)

    Si vous voulez y monter
    (Tous les jours il s'la jouait)
    Pirouette, cacahuète
    Si vous voulez y monter
    (Tous les jours il s'la jouait)
    Vous vous casserez le bout du nez {x2}
    (Jusqu'au bout de son drôl' de nez) (X2)

    Le facteur y est monté
    (Ses collègues très remontés)
    Pirouette, cacahuète
    Le facteur y est monté
    (Ses collègues très remontés)
    Il s'est cassé le bout du nez {x2}
    (Lui dirent que cela suffisait) (X2)

    On lui a raccommodé
    (Vous pouvez toujours gronder)
    Pirouette, cacahuète
    On lui a raccommodé
    (Vous pouvez toujours gronder)
    Avec du joli fil doré {x2}
    (Moi je vous p... à la r...) (X2)

    Le beau fil s'y est cassé
    (Totalement perturbés)
    Pirouette, cacahuète
    Le beau fil s'y est cassé
    (Totalement perturbés)
    Le bout du nez s'est envolé {x2}
    (Ils se mirent tous à pleurer) (X2)

    Un avion à réaction
    (T'es méchant comme une teigne)
    Pirouette, cacahuète
    (T'es méchant comme une teigne)
    Un avion à réaction
    A rattrapé le bout du nez {x2}
    (Tu mériterais une bell' beigne) (X2)

    Mon histoire est terminée
    (C'est pas demain la veille)
    Pirouette, cacahuète
    Mon histoire est terminée
    (C'est pas demain la veille)
    Messieurs, Mesdames, applaudissez ! {x2}
    (Que vous me tirerez l'oreille!) (X2)
     

    °°°
    "Moi, ma maman, quand je dis un gros mot, 
    elle me punit. Pourquoi pas le Monsieur?"



    "Heu... Parce que, voilà. T'as pas autre chose à faire 
    qu'à poser des questions stupides, non?"

    °°°

    "La liberté consiste 
    à ne dépendre que des lois. " 

    VOLTAIRE (François Marie Arouet, dit)


    (Même quand ces lois changent suivant les intérêts particuliers 
    - et mal compris - des gouvernants?)

    (...) Dans un entretien au Figaro Magazine, le ministre propose plusieurs réformes judiciaires.
        Il n’est pas ministre de la Justice mais n’hésite pas à marcher sur les plates-bandes de sa collègue de la place Vendôme, Michèle Alliot-Marie (là où il y a de la gêne, n'est-ce pas?). Dans un entretien fleuve au Figaro Magazine à paraître samedi, Brice Hortefeux revient sur plusieurs dispositions du code pénal qu’il voudrait voir changer et remet implicitement en cause le travail effectué par les magistrats. (ces pelés, ces galeux, d'où viennent tous nos maux, évidemment)


    °°°

    "Un peuple est grand 
    quand il produit de grands hommes"

    Georges Duhamel


    "Allez, mon Bichon en or massif, encore un effort... 
    Moi, pendant ce temps, je me tasse un peu...
    - Meurci, Mon n'amour, tu es un chou"

    °°°
    C'est la contemplation de la c... 
    qui donne la vocation du pouvoir.

     Bertrand Blier


    Compromis historique au G20 pour relancer l'économie 
    et réguler la finance (2009!)

    ( La c... et l'humour peut-être aussi...)

    °°°


    Luc Desle
    « "Quand il soulevait son chapeau, le Chapelier Fou devenait sensé". Benoît Barvin in "Pensées contrefaites"."Comme il y voyait trouble, il décida d'être toujours ivre". Benoît Barvin in "Pensées contrefaites" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :