• "Cette indéfectible Liberté de nuire, je ne l'appréciais pas trop". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet".

    ***
    Pensées pour nous-mêmes:

    (LA LIBERTÉ NE S'USE QUE SI
    L'ON NE S'EN SERT PAS)


    ***
    « Nous n’avons qu’une liberté : 
    la liberté de nous battre 
    pour conquérir la liberté... »

    Henri Jeanson 
    Dialogue du film de Julien Duvivier 
    "La fête à Henriette "



    "Mon corps m'appartient 
    et il n'est l'honneur de personne"

    Yüsra N. M'hiri 

       (...) Depuis lundi 11 mars, des photos circulent sur les réseaux sociaux où Amina, lycéenne concourant pour le bac cette année, s'affiche seins nus, inscrivant sur son torse ce slogan qui a valeur de programme: "Mon corps m'appartient et il n'est l'honneur de personne".

       En quelques jours, la page Facebook [créée le 1er mars], "Femen-Tunisian Fanpage", a collecté plus de 4 000 commentaires. Certains la soutiennent et la défendent avec beaucoup de conviction et d'énergie. D'autres la couvrent d'insultes et la traitent de tous les noms, choqués par son acte, qu'ils qualifient de vulgaire et d'extrémiste. (...)

       Amina ne comprend pas l'indignation de certains : "Nous voyons souvent des hommes torse nu à la plage, cela ne choque personne, alors il en va de même pour nos actions. Ce n'est nullement de la provocation, mais une simple action pour prôner la liberté de la femme, explique-t-elle dans l'émission ''Labes'', samedi 16 mars, sur Ettounissia TV [chaîne privée].

       Et d'ajouter : "On n'enlève pas nos hauts pour des raisons sexuelles, nous les Femen, nous avons le courage de crier haut et fort nos revendications pour libérer la femme."

       Amina se demande pourquoi les Tunisiens s'indignent uniquement face à son corps nu. Elle souhaite que la femme soit vue pour ses idées et non pas seulement pour son corps (y'a du boulot, Amina...) . Elle explique que le corps de la femme n'appartient qu'à elle et à nul autre, ni son père, ni son frère, ni son mari. Il aurait été préférable de s'indigner par rapport à la situation de la femme tunisienne, harcelée, agressée et parfois même violée, pense-t-elle.

       Suite aux différentes attaques, accusations et menaces dont elle ne cesse de faire l'objet, la jeune femme a tenu à s'expliquer sur le fait qu'elle ne souhaite en aucun cas offenser les Tunisiens et Tunisiennes. Son acte vise seulement à défendre les droits de la femme.(...)

       Selon des juristes, la jeune femme risque 6 mois de prison pour atteinte à la pudeur. Sur les réseaux sociaux, elle a été de nombreuses fois menacée de mort, notamment par des internautes proches de la mouvance islamiste. Elle a reçu, jusque là, très peu de soutien de la part des féministes tunisiennes, qui ne comprennent pas forcément son acte, surtout en cette période de combat contre l'obscurantisme rampant.(...)
    Lire la suite sur:

    ***
    "J'aime bien quand vous portez une robe transparente...
    et quand le soleil vient subrepticement par derrière...
    - Ah bon? Et pourquoi?"

    Leslie Langille Benson, The Lovers, 1921

    ***
    « Si tous les cornus d’Europe 
    portaient lampions, ô miséricorde, 
    quelle illumination. »
    Albert Cohen 
    Extrait de "Belle du Seigneur"

    ***
    "Pas besoin d'armes, les gars. Suffit simplement
    que vous disiez que vous venez de la part de l'UE"


    Mac on cyprus bail out. This cartoon by Mac from the Daily Mail

    ***

    CHYPRE :
    Nous ne sommes pas les idiots de l’Europe
    Frixos Dalitis
    Traduction : Alexia Kefalas

       (...) Depuis samedi matin, je sens une énorme colère monter en moi. Ce n'est pas seulement à cause de la taxe sur les comptes en banque (je n'ai pas d'argent à perdre). Mais c'est surtout parce que j'ai l'impression d'avoir été pris pour un imbécile, encore une fois. Je suis, comme n'importe quel citoyen de ce pays, victime d'une arnaque.

       D'un côté, je dois payer les pots cassés par les dirigeants chypriotes et de l'autre, je dois subir le "jeu politique" de nos partenaires européens. Mais, comme le disait le poète Eschyle, "il n'y a pas plus terrible que la colère d'un peuple qui grogne". Sauf que dans notre cas, le peuple a dépassé le stade de la grogne. Même la patience du peuple le plus bienveillant a ses limites. Et quand on les dépasse, la colère déborde et peut tout balayer sur son passage.

       Dans ce cas précis, c'est ce qui va se passer. Tous ensemble, en tant que peuple digne et doué de conscience, nous devons sortir dans la rue et dire avec toute la force de notre âme que nous ne sommes pas des idiots. Nous devons crier de toutes nos forces : "Ca suffit !"(...) 

       Sur le fond, il n'y a pas besoin d'avoir un master en économie pour comprendre ce qui va se passer. La grande majorité des gens sont touchés personnellement. De la mamie qui a réussi tant bien que mal à économiser cinq ou dix mille euros, jusqu'au salarié qui mettait de côté chaque mois un peu d'argent pour que son enfant fasse des études plus tard.

       Et même pour celui qui a des millions en banque, le problème est que, comme il en a "beaucoup", et bien on va lui en prélever un peu. Nous savons très bien ce que cela signifie. Les grands épargnants vont mettre leur argent ailleurs, au grand dam de l'économie locale. Ce qui ne manquera pas de se traduire par de nouveaux licenciements, des faillites de PME… On connaît la suite.

       Mais ce qui ressort de cette affaire, est la faillite de la confiance du peuple envers l'Europe. Ce n'est pas de cette Europe dont nous rêvions, ce n'est pas de cette Europe que nous voulons. Car dans notre Europe, il n'y aurait pas de place pour ce genre de comportement. (...)


    ***
    Benoît Barvin
    « "Cette femme entièrement voilée, mais qui avait la main nue, se la fit trancher". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet"."La Tatie vient en mangeant". Jacques Damboise in "Pensées bien senties". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :