• "Cet ambidextre ambigu batifolait béatement dans ce bois du Béarn". Jacques Damboise in "Pensées à l'envers"

    °°°
    Pensées pour nous-mêmes:

    (N'AIE PAS PEUR DE LA MORT,
    CAR ELLE, ELLE N'A PAS PEUR DE TOI)

    °°°
    COURTS RECITS AU LONG COURS (2)
    pcc Benoît Barvin


    MUTANT

       C'est dans une rencontre avec une poutre qui, proprement, vint le heurter juste au-dessus de l'oeil droit, qu'il devint mutant. La femme qui se pencha vers lui arbora, outre un sourire plein de sollicitudes, une poitrine à faire damner un Saint et un entre-jambes qui le requinqua immédiatement.
       Plus tard il comprit que la poutre avait débloqué un sens, celui de la perception extra-vestimentaire et qu'il avait, dorénavant, la faculté de voir tous les êtres humains nus comme au jour de leur naissance.
       Cela lui plut... Au tout début. Puis il n'y fit plus attention. Pour finir, cette mutation l'indisposa grandement. Il chercha un moyen d'y remédier mais il n'y en avait aucun. Il possédait "l'Oeil Voyeur", ainsi que le nommait un journaliste.
       Désespéré, au bout de deux années longues et tristes, il fut enfermé dans une maison de repos le jour où, en hurlant, il se promenait dans les coursives, entièrement dépourvu de vêtements, "par réaction", avouait-il.

    GALIMATIAS

       Il trempa délicatement, esthétiquement, sensuellement, une madeleine dans son café. Sa femme sursauta et accusa le coup.
       Il n'eut pas le temps de s'expliquer que, déjà, elle avait sorti son .P 38 et la décharge lui déchira le ventre, alors qu'il se levait pour s’expliquer.
       Madeleine, sa femme, était d'une jalousie qui frisait le ridicule!

    APPEL

       Comme un signe... Le feu passait au rouge, juste devant une demoiselle en Vespa. Il la détailla pour se remémorer ses traits et tira sa Kalachnikov de son gros sac, comme la fille s'apprêtait à se remaquiller, dans l'inter-temps offert par la signalisation. Mais l'arme s'enraya et la fille partit tranquillement sur son minuscule véhicule. Allons bon! Ce serait pour une autre fois...
       Il démarra à l'orange suivant et entraperçut le bolide qui allait le percuter. C'était une américaine. Il apprécia l'ironie à sa juste valeur.


    TRÈS CHERS AMIS

       Au bout de vingt ans d'une vie dissolue, le Comte de R... se décida enfin à quitter le monde des vivants. Un sien ami lui avait donné l'adresse d'un monastère au-dessus de tout soupçon. Il y fut accepté par des moines aux visages graves et empreints de sérénité.
       Au bout de vingt jours, la vie agréable manquait au Comte de R..., mais il tint bon.
       Cependant, au milieu d'une nuit d'insomnie furieuse, le Comte entendit soudain les bruits d'une fête. Intrigué il se dirigea à l'ouïe et déboucha dans la salle à manger. Là, tous les frères se démenaient en compagnie d'accortes jeunes femmes. Quand ils tournèrent leur face rougie par le feu de l'action, le Comte reconnut ses amis qui, en cachette, avaient décidé de lui faire une agréable surprise.
       En soupirant le Comte se joignit à eux, admettant par devers lui que la vie monastique avait, parfois, du bon...

    °°°

       Lori Earley est née à New York

       Elle a étudié la peinture à l'huile à la School of Visual Arts de New York où elle a reçu un BFA en Illustration en 1995. Son travail est apparu dans plusieurs expositions, notamment à Seattle, Santa Monica, et à New York. 
       Lori Earley décrit son travail comme «une combinaison de rendu réaliste, classique, avec un élément personnel de distorsion." Sa manière d'agrandir un élément du corps féminin est très caractéristique, comme sa façon d'utiliser les couleurs afin de magnifier ce qui, de prime abord, dans ses portraits, pourrait passer pour monstrueux.
       Son nom est paru aux sommaires du "NYArts Magazine", "The New York Post", "WeAr Magazine", "Bon Magazine", "Fefé Magazine", "The New York Sun" et d'autres revues d'art.

    °°°
    "On m'a toujours dit que j'avais les yeux...
    heu... plus gros que la tête et...
    - Que le ventre... L'expression exacte c'est
    plus gros que le ventre...
    - Sale pervers!"

    °°°
    "Comment ça je pourrais sourire?
    Tout ça parce que le Résident me regarderait?
    Justement..."

    °°°
    (Pour être à la hauteur de son minuscule époux,
    la femme du Résident pensait se faire
    raccourcir le cou)


    °°°
    (La femme de ce chaud lapin, même en en faisant un peu trop, 
    le laissait indifférent)

    °°°
    (La machine à mesurer l'intelligence des femmes
    était un rien... heu... peu conventionnelle)

    °°°
    Blanche Baptiste
    « "Qui se sent nerveux qu'il se couche". Benoît Barvin in "Proverbes à noeud"."La Chatte Bottée se faisait siffler sur son passage". Benoît Barvin in "Pensées pensées". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :