• "Ce sous-fifre ne savait même pas jouer de la flûte". Jacques Damboise in "Pensées inconvénientes".

    ***
    Pensées pour nous-mêmes:

    (FAIS CE QUE TU DOIS
    SANS SONGER AUX CONSÉQUENCES)

    ***
    "Psstt, Ma Reine...
    On va encore dire que vous faites la Belle...
    - Je ne le fais pas, idiote, je SUIS Belle!"


    (SOURCE: VIKTORIABAKSA)

    ***

    "Moi, je veux pas d'enseignement du tout.
    C'est nul l'enseignement"



    Quand la Ministre de l’Enseignement supérieur 
    et de la Recherche veut faire enseigner
    l’entreprenariat dès la maternelle


       (...)" Je pense (pense!!!) que si on veut avoir davantage d’étudiants [qui lancent des entreprises, ndlr], si on veut avoir une vraie équipe France (des entreprises?), c’est la culture qu’il faut changer et il faut commencer très tôt, il faut même commencer dès l’école maternelle (dès la conception, ce serait mieux, non?).  Mais comme je suis responsable de l’enseignement supérieur et de la recherche, je commence à la recherche!" Geneviève Fioraso

       (...) Il n’est sans doute pas inutile de rappeler à notre ministre que même à son niveau, c’est-à-dire celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’article L141-6 du Code de l’éducation, qui dit que « Le service public de l’enseignement supérieur est laïque et indépendant de toute emprise politique, économique, religieuse ou idéologique ; il tend à l’objectivité du savoir ; il respecte la diversité des opinions. Il doit garantir à l’enseignement et à la recherche leurs possibilités de libre développement scientifique, créateur et critique », le monde l’entreprise n’a pas à s’immiscer de la sorte ! (...) 


    ***

    "Quoi? 
    C'est ma nouvelle coiffure, c'est ça?
    - Non... heu... Non..."


    LILIAN MCCARTHY AS JOCASTA - HAROLD SPEED 1907
    (VIA MUDWERKS)

    ***
    Luc Desle
    « "Affublée d'une queue de rat, cette souris fut rejetée par sa communauté". Jacques Damboise in "Pensées inconvénientes"."Cette cantatrice brisait les sonotones fabriqués par les concurrents de son mari". Benoît Barvin in "Pensées coïncidentes". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :