• "Ce jour-là, cette Blonde oublia son cerveau à la maison et ne s'en porta pas plus mal". Jacques Damboise in "Pensées à contre-pet".

    °°°

    Pensées pour nous-mêmes:

    (TOUTE MAUVAISE PENSÉE

    EST UN LEURRE)

    °°°

    (La discussion avec Poupy le Robot n'était pas évidente)

    Reblogged from: flight-to-mars

    °°°

    (Les problèmes de transport en Seine-Saint-Denis

    étaient quotidiens)

    casimages.com

    3h30 de trajet par jour :

    « Ils veulent nous maintenir dans notre ghetto »

    MERCI RIVERAINS ! Axel Roux

       3h30. C’est en moyenne le temps journalier que passe Nawufal Mohamed dans les transports pour se rendre à l’université... de son propre département. Etudiant en urbanisme, le jeune homme habite à Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis (93), où les problèmes de transport sont depuis longtemps une plaie pour la ville. Décidé à montrer sa galère quotidienne, Nawufal Mohamed a filmé avec son téléphone portable son trajet pour « Pas 2 Quartiers », un projet participatif sur les banlieues des Observateurs de France 24.

       Bus 601 pour aller gare de Raincy, RER E direction Saint-Lazare, métro ligne 13 jusqu’à la station Saint-Denis Université. Un tiercé gagnant si vous voulez perdre votre temps. Un constat d’autant plus hallucinant que l’itinéraire de l’étudiant se déroule d’un bout au bout de son département.

       Pour rappel, lors de sa campagne de 2012, François Hollande s’était engagé à lutter contre les fractures territoriales qui excluent une partie des habitants de l’emploi et aux services publics (engagement 28) :« Ma priorité sera d’apporter, tant en Ile-de-France que dans les autres régions, une réponse à la qualité de service des trains du quotidien et à la desserte des territoires enclavés, ainsi qu’au développement des plateformes multimodales. » (...)

       (...) Une promesse de désenclavement déjà formulée en 2005, rappelle le site de France 24, après les émeutes de Clichy-sous-Bois, qui devait aboutir à un raccordement au tram T4. Une desserte qui devrait en théorie être aujourd’hui effective, mais sans cesse repoussée… jusqu’à 2018. Une situation exaspérante, témoigne sur le site le jeune étudiant :« Le manque de transports, c’est le drame de ma ville. Et encore, on a denouvelles lignes de bus depuis le milieu des années 2000. Avant ça, on avait deux bus de la RATP qui traversaient la ville et rien d’autre. On attend tous ici le tramway T4. Mais plusieurs mairies alentours sont en train de bloquer sa construction. C’est dégueulasse. Pour nous, c’est simple, ils veulent nous maintenir dans notre ghetto. »

       Opposé au démarrage des travaux sur sa commune, le maire UMP de Livry-Gargan, une ville pavillonnaire huppée voisine de Clichy et Montfermeil, a refusé de signer les arrêtés de dévoiement des réseaux prévus en début d’année. Estimant que le nouveau tracé, reconnu d’utilité publique en 2013, reviendrait à « sacrifier » Livry-Gargan.

       Une situation qui pénalise au quotidien des milliers d’usagers des transports en commun, à l’image de cette étudiante d’Assas qui habite à Aulnay-Sous-Bois :« Quand on dit à son employeur qu’on met une heure et demie à rejoindre Paris [...] on prend forcément le Parisien qui sera là en dix minutes et en forme. »

     http://rue89.nouvelobs.com/zapnet/2015/06/19/3h30-trajet-jour-clichy-a-saint-denis-jai-filme-galere-les-transports-259853

    °°°

    (On m'avait prévenu que cette fille était piquée,

    mais je ne le crus pas, hélas)

    Reblogged from: palomamia

    °°°

    Benoît Barvin

    « "Ce chapeau rond avait replongé dans l'alcool, comme sa maîtresse, l'écrivaine Françoise Sangan". Jacques Damboise in "Pensées non confucianistes"."Soudain le Lapin blanc d'Alice revint, tout crotté de sa sortie, à la grande colère de sa maman". Jacques Damboise in "Pensées inconséquentes". »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :